LYLAC – The Buffalo Spirit

50 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Nous sommes en 2020 et cet album est paru il y a déjà deux ans mais bon, il n’est jamais trop tard pour remettre les pendules à l’heure d’autant plus, que j’ai pu récemment rencontrer cet artiste bruxellois lors d’un concert intimiste en Cité Ardente. Sachez que pour l’élaboration des chansons de cet album et finalement pour planter le décor et l’atmosphère général de l’opus, Lylac s’est embarqué courant 2016 avec sa famille à bord d’un camping-car afin de découvrir le Grand Ouest américain et, s’imprégner tout au long ce road-trip des grands espaces mais aussi de la grande histoire du folk-américain à travers la musique de grands noms comme Neil Young ou encore Joni Mitchell. Rien que de voir la pochette et vous serez déjà là-bas mais bien sûr, rien de tel que de vous transmettre mon ressenti personnel des compositions qui d’emblée, nous embarquent au sein d’une belle ballade-folk posée où, l’on constate que l’artiste a su construire une orchestration à la fois simple mais aussi recherchée assemblant bruit des vagues…guitare et banjo folk et musique néo-classique. Un travail empreint de finesse où orchestration classique et musique folk ne font qu’un, le tout englobant un chant sincère et prenant !

Passons alors à la plage titulaire qui nous embarque alors vers le Western made in US et forcément les grands espaces américains, voilà tout l’Ouest américain transcrit en musique de bien belle manière avec ici, plus de rythme et une voix plus appuyée offrant une diction de qualité avec même le sifflement qui, nous rapproche des grandes musique de film du célèbre Ennio Morricone et son Western Spaghetti avec pourtant un décor bien plus près de chez nous :

Retour d’une belle ballade chargée d’émotion et de finesse avec quelques accords de guitare, le son du violon en arrière-plan et le chant de l’artiste qui se fait souvent fragile et à fleur de peau, un résultat qui me rappelle étrangement (et pourtant) le groupe Pineapple Thief et son mentor Bruce Soord manifestement un autre écorché vif car ici Lylac vit littéralement sa musique ! Des compositions qui font honneur au grand folk-américain, aux grands chanteurs et musiciens américains mais aussi, aux belles contrées que l’artiste a visité tout au long de son trip comme une sorte de road-movie destiné à nous faire découvrir une autre Amérique !

Mélangeant habilement folk-rock et néo-classique entre ballades chaloupées et morceaux plus enroulés voir plus rock, Lylac dépose à chaque instant une voix teintée de sensibilité et d’émotion nous offrant au final un très beau voyage. Un belge que dis-je, un bruxellois construit ici un superbe album de folk, qui n’a rien à envier aux productions US…chapeau l’artiste !

L’album:
“Big Sur”
“The Buffalo Spirit”
“Goodbye”
“Whisper Of My Heart”
“Not A Protest Song”
“Lo Lo Mai Springs”
“Always A Light”
“What About Love”
“Hasta Siempre”

https://www.facebook.com/welcometolylac/

Pays: BE
Home Records
Sortie: 2018/09/07

NB : un nouvel album est à venir en avril prochain

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!