MAVEN – Synesthesia

71 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

C’est grâce à mon ami de musique Gil Prog que je découvre ce groupe français originaire de Metz et ce, à travers la diffusion via Facebook de la présentation du groupe Maven via un encart sur le nouvel album à paraître ”Synesthesia” auquel j’ai d’ailleurs réagi immédiatement mais aussi, à travers la diffusion d’une vidéo prise en “Live” (concert gratuit à La Chaouée le 11 mai à Metz) par justement ce diable de Gil ! Sur le coup et quasi instantanément votre serviteur amoureux depuis toujours de post-rock s’en va chercher le Bandcamp du groupe et les extraits disponibles sur YouTube pour se faire une première idée et là, il tombe sur le…

D’où cette chronique immédiate vu mon intérêt non dissimulé à embrayer à écrire d’autant plus, que le groupe a lancé une campagne participative pour trouver le budget pour la conception de l’album sous format physique (CD et vinyle) alors, soyons réactif et surtout sympa à aider cette jeune formation manifestement déjà capable de construire un post-rock d’envergure ! D’emblée dès le premier morceau une guitare aérienne nous fait partir loin avec notre esprit car, la force de l’atmosphère créée ici est telle qu’elle nous enivre rapidement, grâce à une musique aux frontières d’un post-rock temporisé et de l’ambient me rappelant deux références de 2018. En effet il me vient directement en mémoire les excellents albums de Distant Dream (Pologne) et de Sondrous (Afrique du Sud) qui ont illuminé l’espace post-rock et aujourd’hui, c’est le même constat avec l’album de Maven dont la/les guitares saturent finalement tout l’espace sonore à l’image de la première composition disponible ci-dessous :

On retrouve comme dans les deux disques cités plus haut à la fois des démarrages aériens et légers où la/les guitares se font délicates tel du cristal mais aussi, une évolution vers des envolées post où la saturation est de mise et où, la section rythmique se fait plus dure. En fait délicatesse et force se combinent au sein d’une même composition, permettant à l’auditeur de s’échapper mais aussi de prendre la force de la musique lorsque cette dernière, couvre tout l’espace ! Je vous propose un autre extrait ”Pre-eminence of Love” longue pièce de plus de 10 minutes au départ fort mystérieuse et lente, qui s’ouvre doucement à travers le son du piano et d’ arpèges de guitare en mode temporisé et cristallin, une composition destinée manifestement à réfléchir ou à philosopher sur une trame musicale magnifique qui offre ci-dessous un morceau magique :

Au final le groupe français Maven nous offre ici un fabuleux album de post-rock, cet extraordinaire courant musical qui est et sera toujours là pour nous évader et faire vagabonder notre esprit au gré des arpèges et accords de guitares soit aériens (cristallins) ou saturés alors chers membres et chers lecteurs (auditeurs…) n’hésitez pas une seconde à aider ce groupe à aller jusqu’au bout de sa démarche et produire sa magnifique musique sur support physique ! Pour ma part je souhaite plein de bonnes choses à ces jeunes loups et bravo pour votre travail !

Je vous propose pour terminer et avec l’accord du groupe, une prise en “Live” du concert donné le 11 mai et capté par mon ami Gil Prog…merci à lui :

L’album :
”Disappointed”
”Blow Of Human”
”Voices Of Tides”
”Clarion Call-Mathias”
”Pre-eminence of Love”
”Save Me From The Inside”
”Tales Of lights”

https://maventheband.bandcamp.com/

Pays: FR
Autoproduction (actuellement disponible sous format digital)
Sortie digitale : 2019/05/01
Sortie physique: 2019/06

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!