MISERY INDEX – Complete control

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Le nom de ce groupe indique déjà les préoccupations économiques et sociales qui animent son inspiration. Le misery index, en effet, est un indice mis au point dans les années 70 par Arthur Melvin Okun, un économiste de Chicago qui mesura ainsi le taux de chômage ajouté à celui de l’inflation. Si vous voulez mon avis, dans la conjoncture actuelle, cet indice va revenir fortement à la mode… Mais il serait aussi très bon que la mode se tourne aussi vers le groupe Misery Index, combo de Baltimore qui défend depuis une vingtaine d’années un death metal mâtiné de hardcore et de grindcore, tout cela au service de la critique des injustices sociales, des aberrations économiques et du cynisme politique qui gangrènent notre monde moderne.

Le patron de l’affaire s’appelle Jason Netherton. Ce garçon termine les années 80 et débute les années 90 dans un groupe power et speed metal du nom de Damnation, une petite démo au compteur. Dans ce groupe, on trouve aussi à la batterie John Gallagher, avec lequel Jason Netherton va monter le célèbre gang grindcore Dying Fetus aussitôt après la disparition de Damnation. S’ensuit la carrière que l’on sait, notamment avec l’album ʺDestroy the oppositionʺ (2000), qui sera le dernier album auquel participe Jason Netherton, démissionnaire du groupe en 2001.

Cette même année, il fonde Misery Index, dont le nom est également inspiré du titre du deuxième et dernier album d’Assück, un combo death et hardcore floridien actif durant les année 90 et qui servit en quelque sorte de modèle à Jason et ses troupes, par les thèmes politiques et sociaux de ses chansons. Misery Index connaît une longue période de mouvements de personnel avant que son line-up ne se stabilise autour de Jason Netherton (chant et basse), Mark Kloeppel (guitare et chant), Adam Jarvis (batterie) – arrivés en 2004-2005 – et, plus tard en 2010, de Darin Morris (guitare lead, ex-Criminal Element, ex-Autumn Dawn).

La carrière discographique de Misery Index consiste en sept albums : ʺRetaliateʺ (2003), ʺDiscordiaʺ (2006), ʺTraitorsʺ (2008), ʺHeirs to thieveryʺ (2010), ʺThe killing godsʺ (2014), ʺRituals of powerʺ (2019) et ce dernier ʺComplete controlʺ (2022). Le travail acharné du groupe vers l’excellence, sa progression vers des albums chaque fois plus percutants et travaillés, la capacité scénique également (1000 concerts dans 44 pays entre 2002 et 2013) a attiré l’attention de l’important label Century Media, qui signe le groupe pour ce dernier album. Voilà l’occasion pour le monde entier de découvrir un groupe qui le mérite vraiment.

Jason Netherton n’est pas qu’un bourrin death et hardcore. C’est aussi un détenteur d’un doctorat en sciences sociales et l’auteur d’un livre ʺExtremity Retained: Notes From The Death Metal Undergroundʺ, dont la traduction française est disponible sur l’excellente maison d’éditions Camion Blanc. C’est donc une tête bien faite et une tête bien pleine qui écrit des textes pertinents sur l’état de notre monde tout en s’appliquant à nous ravager les oreilles avec un death hardcore thermonucléaire. La preuve avec cet excellent nouvel album qui, du début à la fin, fait s’ouvrir les entrailles de la Terre et fait s’écrouler les montagnes. Et donc, du premier morceau ʺAdminister the daggerʺ jusqu’au terminal ʺNow defied !ʺ en passant par les coulées d’acier de ʺNecessary sufferingʺ, les turbulences quasi grindcore de ʺRites of crueltyʺ ou les ruades hardcore de ʺReciprocal repulsionʺ, on a droit à un festival de brutalité salvatrice et de violence militante. Donc, pas d’hésitation pour les amateurs de death rentre-dedans et de hardcore politique : Misery Index s’impose de lui-même.

Le groupe :

Jason Netherton (chant et basse)
Mark Kloeppel (guitare et chant)
Adam Jarvis (batterie)
Darin Morris (guitare lead)

L’album :

ʺAdminister the Daggerʺ (04:52)
ʺThe Eaters and the Eatenʺ (03:40)
ʺComplete Controlʺ (03:31)
ʺNecessary Sufferingʺ (03:39)
ʺRites of Crueltyʺ (04:28)
ʺConspiracy of Noneʺ (04:48)
ʺInfiltratorsʺ (02:08)
ʺReciprocal Repulsionʺ (04:35)
ʺNow Defied!ʺ (02:05)

https://www.facebook.com/MiseryIndex

Pays: US
Century Media
Sortie: 2022/05/27

Laisser un commentaire

Music In Belgium