MONSIEUR VOLTAIRE – My God is you

14 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Contrairement à ce que son pseudonyme semble indiquer, Monsieur Voltaire n’est pas français et est encore moins un philosophe, c’est un musicien italien qui répond au nom officiel de Marcello Rossi. Monsieur Voltaire est en fait un groupe qu’il a mis sur pied en 2012, avec la sortie d’un premier album ʺ33ʺ en 2013. Sinon, Marcello Rossi accumule déjà certaines années d’expérience dans le domaine rock, puisqu’avec ses précédents groupes Nativist, Greyscale, Najra, Los Dragos, Golden Shower, Bongley Dead et Vittorio Rossi, il opère depuis une vingtaine d’années sur les terres metalcore, noise rock, garage, blues rock et même pop.

Cette évolution récente a même occasionné une incursion dans le monde des singers-songwriters avec l’album ʺ33ʺ, qui louchait dangereusement vers une inspiration héritée des maîtres Nick Drake, Bert Jansch, Arthur Lee ou Syd Barrett, mélangeant allègrement psychédélisme, grunge, country-rock et expérimentations diverses.

L’homme continue sur sa lancée avec ce nouvel album ʺMy God is youʺ, qui sort sur le label Noja Recordings, comme le précédent. Egalement, Marcello Rossi retrouve ici son complice Carlo Barbagallo, qui avait participé à la production de ʺ33ʺ. Mais en plus, il faut compter l’intervention de Manuel Volpe (Rhabdomantic Orchestra) à la basse et de Francesco Alloa (La Moncada, Goat Man Records, Roncea & The Money Tree, Airportmen) à la batterie.

Les quatre musiciens se retrouvent aux studios Rubedo Recordings à Turin et couchent sur bande en quelques jours dix nouvelles chansons dans des conditions live. Le résultat est hautement sympathique, courant sans honte et avec tact sur les terres des Beatles, de Paul Weller, avec des guitares byrdsiennes, une tonalité J.J. Cale, des riffs stoniens et des touches blues rock à la ZZ Top, ce qui en gâche rien. Ajoutons à cela un petit côté soul/funk cher à Lenny Kravitz et des petits délires dylanesques et on se retrouve avec un disque d’excellente facture, associant avec intelligence les sonorités classic rock et des atmosphères plus contemporaines. Dans ce lot se détachent la plage titulaire ʺMy god is youʺ, la gentillesse country de ʺKill meʺ, la douceur nonchalante de ʺ24ʺ, le binaire sudiste de ʺBelieve meʺ, le boogie légèrement honky tonk de ʺLucyʺ ou les parfums psychédéliques acidulés de ʺPleaseʺ.

En fait, il s’avère que ce disque pourrait aussi facilement passer pour l’album d’un Ty Segall qui aurait décidé de mettre la pédale douce. Un compliment, donc.

Pays: IT
Noja Recordings
Sortie: 2019/02/01

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!