MÖRGLBL – The story of Scott Rötti

1 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Après ʺBrütal römanceʺ (2012) et ʺTea time for punksʺ (2015), le trio savoyard Mörglbl reprend les instruments et repart à l’assaut de ce qu’il sait faire le mieux, un heavy rock progressif et jazz-métal époustouflant du point de vue technique et rigolard dans sa philosophie. Actif depuis une vingtaine d’années dans ce domaine, le groupe de Christophe Godin (guitare), Ivan Rougny (basse) et Aurélien Ouzoulias (à la batterie depuis 2007) s’est forgé une réputation à la fois de sérieux solide en matière de compositions et de comique détendu pour ce qui est des titres des morceaux. Il faut dire que les protagonistes de ce groupe pas tout à fait comme les autres a un pedigree assez costaud dans la profession. Christophe Godin anime aussi Gnô, un groupe de métal prog titulaire pour l’instant de trois albums, qu’il a monté le projet 2G avec Pierre-Jean Gaucher en 2005 et qu’il a aussi commis avec son bassiste Ivan Rougny le curieux projet Metal Kartoon, auteur d’un album en 2005. Quant à Aurélien Ouzoulias, il partage son temps entre Mörglbl et le mythique groupe métal Satan Jokers, remonté en 2009 après 25 ans de sommeil.

La nouvelle livraison de Mörglbl ne va pas surprendre ceux qui connaissent déjà les albums précédents et elle permet aux néophytes de découvrir un groupe hyperdoué en matière de solos de guitare échevelés, de technicité bassiste et de puissance de frappe rythmique. Comme à l’accoutumée, tout chant est banni des morceaux de Mörglbl et le groupe s’en donne à cœur joie sur des titres riches en changements de rythmes et autres passages à la vitesse supérieure. Le style n’est pas sans rappeler Primus, Steve Vai, Gary Moore ou Yes, avec une prépondérance invincible de la guitare de Christophe Godin qui est un immense maître de la six-cordes, au style nerveux et aux enchaînements déliés, ce qui donne à tout moment une impression d’aisance qui laisse pantois.

Côté humour, on va laisser parler certains titres : ʺ2 flics amis amishʺ, ʺLes légions du rhumʺ, ʺDark Vadimʺ, ʺLa lèpre à Eliseʺ, ʺProg Töllogʺ ou le bien-nommé ʺThe story of Scott Röttiʺ, aux références pinardières. Le contenu des morceaux tourne toujours un peu autour des mêmes choses, à savoir de grandes cavalcades souriantes sur les pistes d’un métal progressif assez Seventies dans son esprit, avec du solo, du solo, et encore un peu de solo pour la route. Après une heure de cet exercice, on est bien calé pour le reste de la journée. Tout ceci est classique mais ça fait toujours rire.

Pays: FR
Laser’s Edge Records
Sortie: 2019/02/01

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!