NIGHTQUEEN – Seduction

116 Participations

Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Le Limbourg belge est apparemment une terre fertile pour les formations de métal à chanteuse puisque l’on a pu y voir éclore des groupes comme Hell City, Mental Circus ou encore Nightqueen. À ce propos, le hasard fait bien les choses puisque nous venons de recevoir à chroniquer le nouvel album de Nightqueen, intitulé «Seduction».

Ce groupe de power métal symphonique créé à Genk en 2004 a su développer un univers musical bien à lui, dans lequel sont perceptibles quelques grandes influences comme Iron Maiden et Helloween. Au départ, lorsque Rex Zeco a fondé le groupé, c’était purement par hobby. Fin 2010, Nightqueen sort sa première démo et est repéré aussitôt par le label Massacre Records qui signe le groupe pour son premier album «For Queen and Metal» qui sort au début de l’année 2012. En 2014, le groupe signe un nouveau contrat avec le label belge pour la sortie de son 2e album «rEvolution». À ce stade, le groupe se rend compte qu’il sera incapable de progresser davantage et Rex Zeco décide alors de remanier le groupe en profondeur. C’est la nouvelle équipe qui œuvrera à la création, la composition et la réalisation du 3e album «Seduction» dont la production et le mixage ont été assurés par Rex et Christian Moos (Delain, Luca Turilli’s Rhapsody) des studios Spacelab en Allemagne.

Au chant, le groupe avait connu certains déboires puisque sa chanteuse précédente Keely Larrena a été contrainte de quitter le groupe à la suite d’un grave accident. Le groupe a trouvé une remplaçante de choix avec l’incroyable Hellen Heart dont la puissance et l’étendue vocales ne sont pas sans rappeler celles de Noora Louhimo.

Illustration en musique avec «Seduce Me»

 

et «Wall Of Sorrow»

L’album est une véritable bombe, un déferlement d’énergie métallique débridée et indomptable qui devrait plaire à un large public par son côté parfois un tantinet commercial, mais aussi aux métalleux plus exigeants qui pourraient y trouver des airs d’Iron Maiden ou de Judas Priest… La tendance dominante de l’album est un power metal très mélodieux. Signalons au passage le morceau «Silence And Tears», superbe duo avec Peter Evrard (10 Rogue).

Une avalanche de riffs de guitare sur des compositions hyper bien construites qui vous entraînent avec elles comme un tsunami. L’appétit vient en mangeant, mais aussi en écoutant: on ne voit pas passer les plus de 55 minutes de la durée totale de l’album. Une seule envie: le réécouter au plus vite.

Plus qu’une confirmation du talent présent au sein du groupe, l’album «Seduction» est exceptionnel à bien des égards et marque – sans chauvinisme aucun – l’entrée de Nightqueen dans la cour des plus grands!

Le groupe :

  • Hellen Heart (chant)
  • Rex Zeco (guitare)
  • Cosi Matrigiani (guitare)
  • Andy Herman (batterie)
  • Paddy Lee (basse)
  • Gio Zuccari (claviers)

Liste des morceaux :

  1. Power Infusion (Intro)
  2. Energy
  3. Seduce Me
  4. Wall of Sorrow
  5. Fuel the Fire
  6. Nightmares
  7. Silence and Tears
  8. Termination
  9. Name of the Gods
  10. In Flames
  11. Return to Wonderland
  12. Nightfall

La page Facebook officielle de Nightqueen

Pays: BE
El Puerto Records GbR
Sortie: 2019/06/07

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!