OVERGRASS – Killing Time

79 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Deuxième album pour ce groupe Overgrass pratiquant le garage-rock/noisy-rock, une formation un peu dans le style de Last Train, dont ils ont assuré la première partie des concerts, une formation ne manquant manifestement pas d’énergie cette dernière étant décuplée lors de l’exercice scénique. Mais revenons donc à l’analyse et l’écoute de ce nouvel opus qui démarre sur un style plutôt posé allant crescendo vers un rock-psychédélique et vintage avec, des relents de stoner-rock et de rock-alternatif sans oublier une guitare plutôt rock’n’roll. Le chant retravaillé en écho rappelle aussi un style ou une manière de travailler issue des années 70, le tout offrant clairement un rock à l’ancienne en parfaite osmose avec ce qui se faisait quelques décennies plus tôt. Le travail au chant et la musique coïncide aussi avec une certaine école du garage-rock, me rappelant quelques bon souvenirs de jeunesse avec pour résultat, un rock énergique et entraînant.

Si les premières compositions perpétuent une certaine tradition du rock’n’roll lorgnant vers les seventies et les eighties, celles-ci restent malgré tout accessible avec çà et là, un chouette travail à la guitare s’accompagnant d’ailleurs d’une section rythmique précise qui reste bien calibrée. Voyageant entre rock-psychédélique et rock’n’roll, la musique d’Overgrass rappelle bien de grandes pointures du rock comme bien sûr les Rolling Stones avec ici, une coloration clairement orientée vers l’alternatif et le garage. Mais cet opus regorge aussi de compositions plus posées voir acoustiques gardant toujours ce typé alternatif, me rappelant des formations comme Rain Parade, les Shoes ou Guadalcanal Diary, en phase avec une certaine scène parallèle américaine. Voilà donc encore un album qui plaira à mon ami Alain Dabée grand amateur de toute cette scène garage-rock, un opus qui montre une formation helvétique capable de perpétuer la tradition de toutes ces groupes US mais aussi français, qui ont sévi dans les années 80 et jusqu’au début des nineties. Ajoutons encore çà et là quelques incursions plus mystérieuses, offrant des passages plus modernes voir atmosphériques !

Psychédélisme, stoner-rock maîtrisé, rock’n’roll pur jus font ici bon ménage, proposant à tous les amateurs de bon rock teinté vintage, un vrai rock ici additionné d’un chant retravaillé offrant alors plus de profondeur, pour un résultat plutôt bien ficelé car ici le groupe a choisi une voie où l’on ne triche pas. On fait du rock ou rient du tout ! Je vous rassure ici on y baigne allègrement dans ce bon vieux foutu rock !

Line-up:
Joel Groda (chant et guitare)
Julio Romero (basse)
César Romero (batterie)
+ Rémi Gettlife (synthés, chœurs, guitare, production, enregistrement et mastering)

L’album:
“Feel alive Part One”
“Feel Alive Part Two”
“Killing Time
“My Life”
“I Need You”
“Dancing Together”
“The Day We Met”
“Emphasis”
“Take Me Away”
“Give A Little Thing To Love”
“I Need You” (Reprise)
“Won’t Let Her Go”

Pays: CH
White Bat Records
Sortie: 2019/04/27

https://www.facebook.com/Overgrassmusic/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!