PAGANINI, Marcelo – Identity Crisis

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Y aurait-il une connexion entre le célèbre violoniste/altiste génois et le musicien français Marcelo Paganini je n’en sais rien mais ce qui est sûr, c’est que l’on n’est pas dans les mêmes courants musicaux entre les deux protagonistes cités par contre, espérons en tout cas que l’on atteigne un très bon niveau proche de celui du virtuose des siècles passés ! Aidé par quelques grandes pointures comme l’infatigable Billy Sherwood (Yes) ou encore Adam Holzman (Steven Wilson), l’artiste français nous propose en fait un voyage tout d’abord au pays des bactéries à un moment de notre existence où, l’on ne parle que de ce foutu virus avec comme support musical, un jazz-fusion ou un rock-progressif selon plutôt technique où la batterie et la basse s’en donnent à cœur joie :

Sans oublier le piano qui nous ramène vers une coloration plus jazzy, pour contrebalancer des passages plus progressif et plus fusionnels voir psychédéliques qui, nous ramènent à l’époque du grand Zappa ou plus près de nous aux artistes du label Moonjune Records (Tony Levin et donc Stick Men, Dusan jevtovic…). Techniquement une belle réalisation qui ravira d’amblée les amateurs de fusion mais allons plus avant si vous le voulez bien au sein de cet opus avec une musique encore plus inventive voir improvisée où, les sons et accords se bousculent à la façon des neutrons dans un accélérateur de particules comme pour l’extrait suivant où, le cirque est vide…à cause du Covid ?

En tout cas on est bel et bien dans l’univers de la fusion c’est indéniable, avec une musique complexe et technique où, l’on retrouve breaks et contre-breaks ou encore de nombreux changements d’atmosphère au sein d’un même morceau. Tarabiscotée pour certains avec une musique multiple-facettes partant parfois dans tous les sens et plutôt élaborée pour d’autres avec un rock fouillé, la démarche artistique et surtout technique du projet ne laissera pas de marbre ! En fait l’artiste français n’a rien à envier aux grands maîtres anglais ou américains du genre que du contraire, Marcelo Paganini nous démontre ici qu’il est capable de construire un rock-fusion d’un grand niveau où, il mélange les styles et les tempos avec même la capacité d’offrir en fin de parcours une très belle ballade :

En fait l’artiste français montre ici qu’il est tout simplement un excellent compositeur et musicien donc, à vous de le découvrir !
Une crise d’identité parfaitement transposée en musique !

L’album:
“Bacteria”
“Circus Empty”
“Soul Much Further Away”
“Learn To Love To Wait”
“Tangerine Dream”
“Captain’s Face”

https://marcelopaganini.bandcamp.com/

Pays: FR
Autoproduction
Sortie: 2020/12/11

https://www.facebook.com/profile.php?id=100043967236194
(Le Facebook de l’artiste)

Laisser un commentaire

Music In Belgium