PULSAR ENSEMBLE – Bizarre city

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Pulsar Ensemble voit le jour à Bergame en octobre 2014, sous l’impulsion de Filippo Sala, patron de l’affaire et principal penseur du projet. Ce garçon joue également dans Double Cut, un groupe de jazz milanais monté par le grand Tino Tracanna (ex-Ziggurat, groupe jazz rock italien culte des années 70). La vision musicale de Filippo Sala se place également dans le jazz rock, mais avec une instrumentation plus diversifiée qui fait aussi appel au post-rock ou au progressif. Pour simplifier, on conviendra d’appeler le style de Pulsar Ensemble du post-jazz.

Filippo Sala, garçon pointu et multi-instrumentiste confirmé (il a commencé comme batteur mais s’est très vite intéressé à d’autres instruments) s’est entouré d’autres multi-instrumentistes pour son groupe Pulsar Ensemble, ce qui confère à ce combo une polyvalence tout à fait intéressante. Un premier album sort en 2018 sous le nom de ʺOddSquareʺ, consacré aux possibilités offertes par les percussions et la batterie, largement utilisés sur des titres d’inspiration progressive. À l’époque, Filippo Sala est entouré de Sebastiano Ruggeri, Gionata Giardina, Luca Mazzola et Jacopo Biffi.

Sur l’album suivant, on retrouve les mêmes protagonistes, à l’exception de Gionata Giardina qui a laissé sa place à Stefano Grasso. Ce changement implique également une orientation un peu différente de l’album ʺBizarre cityʺ, qui va plus loin sur les chemins balisés auparavant par le premier album. Le titre de l’album est d’ailleurs l’illustration d’un album concept qui va parler de cette ville imaginaire dont chaque quartier est représenté par un morceau particulier. Filippo Sala, qui compose et imagine tous les morceaux, a réduit un peu la voilure concernant la durée des titres, plus ramassés autour des cinq minutes de moyenne.

Le résultat est un bel album aux sonorités claires, aux compositions finement mesurées avec ce qu’il faut de complexité et d’énergie pour offrir à l’auditeur un passionnant voyage en terre progressive, avec le jazz et le rock pour compagnons. Le chant est ici utilisé à des fins purement sonores, sans paroles articulées. Pulsar Ensemble distille des ambiances variées, entre rock dynamique (ʺThe times of the mountainsʺ), variations synthétiques sur des percussions dansantes (ʺTimelapseʺ), pop rock rageuse (ʺFlipperʺ), heavy prog cosmique (ʺBizarre secretʺ), jazz rock entraînant (ʺFine finalʺ) ou hypnose sur lit de guitares flottantes et tourmentées (ʺSensation_2ʺ). L’utilisation de nombreux instruments en appui du trio guitare-basse-batterie (clavecin, vibraphone, synthétiseurs) apporte variété et fraîcheur à cet ensemble qui se laisse écouter avec un plaisir certain. Il serait dommage de na pas goûter à cette savoureuse gastronomie jazz rock italienne.

Le groupe :

Filippo Sala (batterie, percussions, vibraphone)
Luca Mazzola (batterie, vibraphone, synthétiseurs, électronique, basse)
Sebastiano Ruggeri (batterie, percussion électronique, vibraphone)
Jacopo Biffi (batterie, percussions, synthétiseurs, claviers, électronique, guitare, basse)
Stefano Grasso (vibraphone, batterie, percussion électronique, claviers)

L’album :

ʺThe Times of the Mountainsʺ (05:07)
ʺTimelapseʺ (05:44)
ʺTemel & Toplumʺ (07:15)
ʺFlipperʺ (03:17)
ʺCloudsʺ (02:13)
ʺBizarre Secretʺ (05:55)
ʺWaitingʺ (03:53)
ʺFine Finalʺ (04:26)
ʺSensation_2ʺ (03:01)

https://pulsarensemble.bandcamp.com/album/bizarre-city
https://www.facebook.com/pulsarensemble/about

Pays: IT
Ritmo & Blu Records
Sortie: 2021/06/18

Laisser un commentaire

Music In Belgium