RED DEATH – Sickness Divine

7 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Les spécialistes situent l’éclosion de l’épidémie en 2013, dans la région de Washington D.C. Jusqu’ici, cependant, la ‘Mort Rouge’ s’était contentée d’infecter le continent Américain. Le 29 novembre dernier, l’épidémie s’est transformée en pandémie et elle s’étend désormais au reste du monde. La faute en incombe à Century Media qui, en signant Red Death pour la distribution de “Sickness Divine”, a étendu la contagion à la planète entière. Transmise par vibrations sonores intenses, la ‘Mort Mouge’ provoque chez la personne infectée une forte envie de hocher la tête d’avant en arrière en agitant fébrilement les doigts de la main gauche tandis que ceux de la main droite s’affairent à calmer une démangeaison située en haut de la cuisse doite. Dans les cas les plus sévères, on constate également une envie de tourner en rond  en bousculant violemment (mais poliment) d’autres contaminés (l’OMS recommande fortement d’isoler ces derniers dans le cadre sécurisé d’un moshpit).

“Sickness Divine” est le troisième album de ce quatuor Crossover Thrash/Hardcore basé dans la capitale des États-Unis, mais sa première sortie chez Century Media (NDR : l’album “Permanent Exile” était sorti en autoproduction en 2015, tandis que son successeur “Formidable Darkness” avait été publié en 2017 par le label indépendant Triple B Records).

Crossover Thrash/Hardcore ! Tout (ou presque) est expliqué dans l’appellation.  Red Death allie la puissance et la technique du Thrash Metal Old School à la furie dévastatrice du Hardcore. Des vocaux colériques, des riffs tranchants joués sur des mid-tempo pesants, des accélérations brutales ; tout semble étudié pour malmener les  cervicales du headbanger jusqu’au point de rupture et pousser le stage-diver à affronter une nouvelle vague de bras porteurs. Si les antiques plaques de D.R.I. Corrosion Of Conformity, Zoetrope ou Cro-Mags vous donnent encore envie de bouger, il y a fort a parier que vous êtes déjà infectés.

L’album (32’30)
  1. “Sickness Divine” (4’39)
  2. “Face The Pain” (3’11)
  3. “Sword Without A Sheath” (2’37)
  4. “The Anvil’s Ring” (1’33)
  5. “Sheep May Unsafely Graze” (3’05)
  6. “Path Of Discipline” (3’39)
  7. “(Refuse To Be) Bound By Chains” (3’26)
  8. “Dreadful Perception” (0’50)
  9. “Ravage” (3’37)
  10. “Exhalation Of Decay” (5’47)

Le groupe :

  • Chad Troncale : Chant, basse
  • Ace Mendoza : Guitares
  • Wil Wagstaff : Guitares
  • Connor Donegan : Batterie

La toile : Facebook.

Pays: US
Century Media
Sortie: 2019/11/29

Red Death Sickness Divine 2019

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!