SPARZANZA – Circle

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Les fans de Sparzanza attendent sans doute qu’au nom de la sacro-sainte ‘objectivité journalistique’ j’imite mes collègues de la toile anglophone en encensant cette plaque qu’ils sont nombreux à décrire comme ‘superb’, ‘brilliant’, ‘solid’ voir même ‘stunning’. Je vais vous faire une confidence, je ne suis pas vraiment journaliste ! Je n’ai prêté aucun serment et mes chroniques sont rarement objectives. Ceci, pour vous faire comprendre qu’il me sera difficile de glorifier un album tel que ce “Circle” pour lequel je n’éprouve aucune affinité.

Sparzanza est une formation suédoise existant depuis 1996. Le groupe semble bénéficier d’une solide réputation dans les pays scandinaves puisqu’à sa sortie, “Circle” (NDR : qui est déjà son septième album), a atteint la seconde place des charts suédois et est entré directement en 18ème position chez les Finlandais. C’est à peu près tout ce que l’on peut tirer de la bio figurant sur son site officiel. Cette dernière, en effet, préfère nous donner quelques définitions du mot ‘cercle’ plutôt qu’un réel historique de la genèse du groupe.

Côté musique, Sparzanza nous offre une synthèse superbe, brillante, solide, voir même ‘stunning’ de ce Hard Rock moderne (parfois appelé ‘Post-Grunge’) qui a fait la fortune de formations aussi superbes, brillantes, solides, voir même ‘stunning’ que Creed, Nickelback, Staind et leurs clones et agrémente le tout d’un zeste de ce petit ‘quelque chose’ qui à contribué à faire de Metallica un groupe ‘radio-friendly’ au début des années 90. Inutile de préciser que le son est puissant, les refrains accrocheurs et les musiciens superbes, brillants, solides, voir même ‘stunning’.

A écouter d’office donc, si vous aimez le Hard Rock/métal passe-partout et que la personnalité n’est pas, pour vous, un requis fondamental.

L’album (37’32) :

  1. Bradycardia (2’17)
  2. Pine Barrens (3’23)
  3. Underneath My Skin (3’21)
  4. Breathe (2’59)
  5. Into The Unknown (3’42)
  6. The Contract (3’34)
  7. Enemy Of My Enemy (3’20)
  8. As I Go Away (4’08)
  9. Black (4’06)
  10. Death Don’t Spare No Lives (3’09)
  11. Do What Thou Wilt (3’27)

Le groupe :

  • Fredrik Weileby : Chant
  • Magnus Eronen : Guitares
  • Calle Johannesson : Guitares
  • Anders Aberg : Batterie
  • Hohan Carlsson : Basse

Pays: SE
Black Cult Records BCR-SZA008
Sortie: 2014/03/28

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!