FIREWÖLFE – We Rule The Night

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Si vous avez la nostalgie du rock des années ’80, ce nouveau CD est fait pour vous. Il ressemble en effet à s’y méprendre à une BO d’un film de cette période si fructueuse sur le plan musical. Fans de Journey, Foreigner, Survivor et autres Journey, vous allez adorer FireWölve!

En 2010, Nick Layton et Paul Kleef, tous deux guitaristes, se rendent compte en discutant qu’au-delà de leur passion commune pour la guitare, ils partagent aussi les mêmes goûts musicaux. Rapidement, ils décident de composer ensemble des morceaux mélodiques et musclés à forte composante de guitare. Pour la voix, il leur fallait une grande pointure qu’ils trouveront en la personne de David Fefolt (Masi, Angels of Babylon, Valhalla). Pour la batterie, leur choix se porte sur l’excellent Jay Schellen (Badfinger, Unruly Child, Hurricane et Asia featuring John Payne). Après un excellent premier album («Firewölfe») sorti en 2011, le groupe en proie à des dissensions internes n’en finit pas de se déchirer. Mais il survit dans sa formation actuelle: David Fefolt (chant), Nick Layton (guitare & synthé), Jay Schellen (batterie) et Bobby Ferkovich à la basse.

Après l’enregistrement des nouveaux morceaux vers la mi-2014, le groupe décroche un contrat avec le label Limb Music en vue d’une sortie mondiale du nouvel album «We Rule The Night». Dans la foulée, le mixage final est confié à Markus Teske qui a déjà fait ses preuves avec Symphony X, Neal Morse, Saga et Vanden Plas, pour n’en citer que quelques-uns.

Après une intro où l’on entend des loups hurler à la mort, le morceau qui donne son titre à l’album donne le ton. C’est un véritable saut dans le passé que nous propose la nouvelle galette musicale du combo américain. Un AOR de la plus belle eau, à forte prédominance de guitares, avec quelques touches discrètes de métal. Les amateurs de groupes à la Dokken seront à la fête. Des riffs de guitare en pagaille, des rythmes mid-tempo, des chœurs sauce eighties et tous les autres ingrédients du bon vieux rock made in L.A. Des mélodies hyper-efficaces, très catchy. Une recette éprouvée qui apporte de manière éclatante la preuve que les Américains sont toujours maîtres dans ce style musical que l’on appelle aujourd’hui US Melodic Metal.

Les dix morceaux de l’album s’écoutent avec délectation. Il n’y a rien de particulièrement novateur dans l’écriture ou l’interprétation, mais c’est super bien fait et bien produit avec ce professionnalisme qui caractérise l’industrie musicale d’outre-Atlantique. Le son et le style sont typiquement américains. Que du bonheur pour les nostalgiques de cette période, qui fut celle de mon adolescence, et une excellente pioche pour les amateurs d’AOR.

Pays: US
Limb Music Gmbh LMP 1410-147 CD
Sortie: 2014/10/31

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!