VAN CANTO – Trust In Rust

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Le 16 juin dernier, votre serviteur a eu la chance de se rendre à Cologne pour participer à une mini-croisière sur le Rhin baptisée Metaltörn. À bord, une horde de métalleux venus profiter du paysage, mais surtout venus pour écouter les deux groupes à l’affiche : Van Canto et Beyond The Black. Les deux groupes allemands reviennent sous les feux de l’actualité avec la sortie d’un nouvel album chacun. Pour Van Canto, il s’agissait en outre de la première apparition du groupe sur scène après un break de deux ans…

Et voilà que nous recevons en préécoute «Trust In Rust» le nouvel opus de l’ensemble multivocaliste de Van Canto. Je me précipite donc pour écouter les nouveaux titres de ce groupe spécialisé dans le métal a capella qui, mine de rien, en arrive déjà à son septième opus. Et, de prime abord, les inventeurs du cri de guerre métallique «Rakkatakka Motherfucker» n’ont rien perdu de leur talent !

Côté personnel, le groupe se compose actuellement de sept membres: Inga Scharf, Hagen Hirschmann, Ross Thompson, Stefan Schmidt, Ingo Sterzinger, Jan Moritz et Bastian Emig. Petite précision utile, il n’y a sur scène qu’un seul instrument : une batterie. Tous les autres accompagnements sont réalisés vocalement.

Pour vous faire une petite idée, voici «Melody», le premier single posté sur YouTube:

L’album est un mélange d’hymnes métalliques, de morceaux à tempo soutenu et de ballades, le tout nappé d’une sauce épique. Les multivocalistes teutons ont toujours aimé agrémenter leur setlist de reprises comme «Nemo» ou «Fear Of The Dark». Ils restent fidèles à cette excellente tradition puisque l’on note sur l’album l’emballante reprise de «Ride The Sky» du groupe Helloween (avec Kai Hansen himself comme invité) ainsi que la surprenante reprise du cultissime «Hell’s Bells» d’AC/DC.

Les compositions du groupe restent, elles aussi d’un excellent niveau, avec des petits bijoux comme «Javelin», le très étonnant «Desert Snake» et le titre générique «Trust In Rust».

Le revers de la médaille dans les ensembles vocaux de ce type, c’est le caractère parfois trop dense des voix entremêlées et un risque de lassitude qui est plus prompt à naître qu’à l’écoute d’albums de groupes combinant le chant et nos instruments de torture préférés (guitares électriques, basse, claviers).

Bien que n’étant pas vraiment révolutionnaire, l’album «Trust In Rust» s’inscrit dans la continuité de la discographie du groupe et se classe dans la bonne moyenne du répertoire de Van Canto. À conseiller aux fans du groupe et aux amateurs de power métal mélodique ainsi qu’aux esprits curieux.

Liste des morceaux:

  1. Back in the Lead (3:52)
  2. Javelin (4:14)
  3. Trust in Rust (3:38)
  4. Ride the Sky (4:53)
  5. Melody (4:53)
  6. Neverland (5:01)
  7. Desert Snake (4:10)
  8. Darkest Days (4:17)
  9. Infinity (4:51)
  10. Hells Bells (5:05)
  11. Heading Home (3:32)

Pays: DE
Napalm Records
Sortie: 2018/08/10

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!