PARANOID – Heavy mental fuck up

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Le nom officiel de ce combo particulièrement brutal est ????, qui veut certainement dire paranoïaque en chinois. Mais le Paranoid qui nous intéresse ici n’a de chinois que le nom puisqu’il est en fait suédois, originaire de la riante bourgade de Frösön, un bled situé sur un ilot en plein milieu de la Suède. Là-bas, il n’y a que deux solutions pour survivre à l’hiver : chasser le renne à mains nues ou pratiquer un punk hardcore particulièrement énervé et consommateur de kilowatts. C’est cette seconde solution qu’ont choisi Henrik Låsgårdh (chant et guitare), Jocke D-Takt (basse et chant) et Emil Bergslid (batterie), des types qui ne se sont jamais remis de l’écoute intensive d’Exploited, GBH ou Discharge.

« Heavy mental fuck up » est le deuxième méfait sonore du combo, dont on ne sait pourquoi il veut faire orthographier son nom à la chinoise, ce qui ne rend pas facile la tâche des concepteurs d’affiches de concerts ou des tagueurs qui voudrait faire de la publicité sauvage pour le groupe sur les murs des cités suédoises. Le premier album de 2015 s’appelait « Satyagraha » et donnait déjà dans un punk hardcore d’un extrémisme rare, de quoi faire passer Agnostic Front pour une chorale protestante sud-américaine. Déjà, les noms des titres étaient écrits en chinois, avec entre parenthèse la traduction en alphabet latin.

Eh bien, sur « Heavy mental fuck up », on prend les mêmes recettes et on recommence. C’est très simple, ici, c’est tout à fond. Rythmiques chauffées au rouge, assauts acharnés de guitares virulentes et simplistes, chant beuglé avec un petit côté Venom pour faire joli, morceaux de deux minutes vingt maxi : on a tous les bons ingrédients qui font l’album de hardcore qui rend fou. Les meilleurs extraits? Disons ????? ou ????????, à moins que ce ne soit ????? » ou ????????. Tiens, vous l’avez remarqué vous aussi, ces titres sont en fait en japonais et non plus en chinois. Quels fins esthètes, ces gens de Paranoid! Ils pratiquent les langues orientales avec aisance et subtilité. Si ça se trouve, ces braves gens sont aussi professeurs d’université ou linguistes distingués quand ils ne s’enferment pas dans une cave pour se jeter sauvagement contre les murs en gueulant du punk sauvage.

En tous cas, si vous avez envie de vous défouler un bon coup, de faire partir précipitamment les quelques invités qui s’attardent lourdement chez vous lors d’une fête à la maison, ou tout simplement de découvrir jusqu’où on peut aller en matière de punk hardcore radical, un petit coup d’oreille à cet album de Paranoid vous permettra d’élargir vos horizons intellectuels.

Pays: SE
The Sign Records
Sortie: 2018/09/28

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!