ROSA NOCTURNA – Za Hradbami Casu

0 Participations

Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Basé à Brno (République Tchèque), Rosa Nocturna est un groupe Metal Symphonique que l’on pourrait sans doute décrire comme étant ‘à géométrie variable’. Son lineu—up, en effet, n’a pas cessé d’évoluer depuis sa création en 2007 et le guitariste/compositeur Tonda ‘Gabriel’ Bucek est aujourd’hui, semble-t-il, le seul pilier inébranlable de la formation. Le côté ‘géométrie variable’ du line-up est encore plus évident lorsque Rosa Nocturna se produit sur scène puisque le groupe a la réputation d’accueillir sur les planches tous les musiciens qui désirent participer à ses prestations.

Pas moins de dix-neuf musiciens invités, originaires de République Tchèque et de République Slovaque ont participé à l’enregistrement de l’album “Za Hradbami Casu”. Autofinancée en 2017, la plaque ne nous est parvenue qu’il y a quelques semaines (grève des postes inclue), ce qui explique cette chronique tardive.

L’album “Za Hradbami Casu” (NDR : un titre qu’un outil de la toile traduit par les mots ‘Derrière les Murs du Temps’) est entièrement interprété en tchèque. Bien que déroutantes pour l’oreille francophone, les sonorités slaves de la langue apportent aux compositions un très agréable côté exotique. Les onze titres proposés mettent en valeur un bon nombre de voix masculines et féminines, et plus particulièrement celle de la jolie Viktorie Sumova. Lorsqu’elle ne prête pas ses cordes vocales à Rosa Nocturna, cette dernière occupe le poste de chanteuse au sein d’un obscur groupe Metal Tchèque appelé Surmata.

Du point de vue musique, Rosa Nocturna propose un Power Metal épique et symphonique entrainant, au sein duquel la guitare est reine. Bien que très présent, le côté ‘Symphonique’ ne prend jamais le pas sur le côté ‘Metal’, ce qui, pour nous, les métallurgistes de la première heure, est plutôt un bon point. Une puissance métallique évidente, de l’émotion, de jolies mélodies, des voix envoutantes (qui n’essaient pas, comme c’est un peu trop souvent le cas dans ce style musical, de singer les divas de l’opéra), quelques sonorités folkloriques, de joli solos de guitares et un superbe artwork réalisé par Darkgrove.net (NDR : à qui l’on doit, entre autres, quelques pochettes de Korpiklaani, Battle Beast ou Manowar)… Que demander de plus si ce n’est un prix et une adresse ? Facile : “Za Hradbami Casu” se négocie pour la somme de 8 € (+ frais postaux) sur le webshop officiel de Rosa Nocturna. Une bonne idée ‘cadeau’ pour faire des heureux lors des fêtes de fin d’année.

L’album (50’01) :

  1. Vim, Co Jsi Za ? (4’07)
  2. Krkavci (4’18)
  3. Sila Vitezstvi (4’52)
  4. O Lasce, O Valce A O Krvi (5’31)
  5. Alegorie Smrti (4’24)
  6. Mozna Ted Naposled (5’06)
  7. Bratricku (4’51)
  8. Intermissum (5’01)
  9. Prach Kralu (4’49)
  10. Hlas Uvnitr (3’10)
  11. Dimitto Tibi (3’46)

Le boss :

  • Tonda ‘Gabriel’ Bucek : Guitares, composition

Les invités :

  • Viktorie Surmova : Chant principal
  • Lenka ‘Ereis Rayann’ Sikova : Chant, harpe
  • David Janik : Chant
  • Johnny Vavruska : Chant
  • Martin Klekner : Chant
  • Pavel ‘Spars’ Vrabec : Chant
  • Pajel Stejskal : Chant
  • Mathias Novak : Chant
  • Lucka Kuchtickova : Chant
  • Lukas Palacka : Chant
  • Ivos Mazourek : Chant
  • Jan Koritak : Guitares
  • Jan Mikuska : Guitares
  • Jakub Janku : Basse
  • Petr Sezima : Basse
  • Erika Biskupova : Dulcimer
  • Erik Netusil : Clarinette
  • Stanislav Zoldak : Violon
  • Diana Pazdirkova Taragel : Flute

Pays: CZ
Autoproduction
Sortie: 2017/12/08

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!