RON MOOR – Upside Down

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Voilà bel et bien un album important qui me parvient seulement maintenant puisqu’il a été distribué dès le mois d’avril et, nous voilà déjà fin d’année calendrier donc, il est grand temps de se plonger au sein de ce troisième opus de l’artiste Ron Moor qui manifestement est un concept basé sur la dérive religieuse et politique de notre société. Donc il est logique de trouver ici à la fois un rock bien trempé et des textes bien sentis avec au final, un résultat tonique qui ne laissera je pense personne indifférent ! Après une intro et donc un début plutôt temporisé, la bête sort de sommeil pour nous livrer une première composition vivifiante sur le thème de l’homophobie (en référence à un incident survenu en 2019), nous offrant un métal-rock cadencé avec une alternance de tempos passant de riffs tranchants à des passages plus posés où le chant se place aux avant-postes :

Si les fondements de la musique sont bel et bien à chercher du côté du rock, on trouve ici aussi une coloration pop tirant vers quelque chose de plus actuel ou encore en adéquation avec le rendu de certains groupes comme Placebo avec une mélodie accrocheuse au même titre que les chœurs ou le chant. C’est d’ailleurs le cas pour plusieurs chansons qui rapidement, attirent l’auditeur et le pousse à suivre de près le travail élaboré au sein de l’album avec toujours, ce soucis de choisir avec précision une mélodie ou une architecture générale attirante avec soit un côté pop-rock ou même post-rock lorsque la guitare sature l’espace.

Attention le côté folk est là-aussi au sein d’une ballade qui se transforme en post-rock pointu histoire de proposer un album complet et abouti, offrant plusieurs facettes à l’auditeur qui devrait je pense se délecter du contenu de cette galette mais je parle et, j’en oublie de vous placer l’un ou l’autre extrait pour mieux vous rendre compte du chemin parcouru par l’artiste et ses comparses de route donc…voici comme promis d’autres compositions à l’écoute :

Où d’une part on découvre des sonorités plus électro (rythmiques électronique) accompagnant toujours une base rock pesante alliant d’une certaine manière deux modes distincts au sein d’un même morceau et d’autre part, une autre composition ou s’entrecroise un heavy-rock et un pop-rock au sein d’un morceau à nouveau réussi :

En fait quoiqu’il joue, Ron Moor touche dans le mille avec au final un recueil à la fois percutant et accrocheur qui manifestement, devrait laisser des traces auprès de notre auditoire. Voilà une franche réussite d’autant plus, qu’elle véhicule des sujets de société ! Un indispensable je pense !

Le groupe:
Ron Moor (chant, guitares, synthés, programmations, percussions)
Jé DeWasser (batterie, percussions, chœurs)
Romain Vincent (basse)
Charlotte Robin (chant)
Thibault Le Roux (percussions, chœurs)
Phil Swatz (percussions)
Clément Guyet (percussions)

Pays: FR
M.M Productions/Inouïe Distribution/SacemF/SPPF
Sortie: 2021/04/02

https://www.facebook.com/ronmoor

Laisser un commentaire

Music In Belgium