ROSALYN – single mother (EP)

12 Participations

Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Projet électroacoustique du chanteur/guitariste/compositeur Frédéric Aellen, membre du groupe The View Electrical (déjà chroniqué sur notre site), l’homme manifestement inspiré vient ici nous compter un joli recueil pop-folk coloré de dream-pop ou d’indie-pop avec ça et là, des touches électroniques. Précisons qu’il s’agit ici d’un EP 4 titres donc c’est court, alors il ne faut point lambiner et se mettre à l’écoute dès le premier morceau ”broken again”, qui propose une chanson rafraîchissante grâce à une belle guitare aérienne qui nous emporte loin à travers les nuages. A la fois pop et folk voilà une chouette ballade posée, qui offre ça et là de très beaux accords de guitare…un très beau morceau léger qui vous emporte :

On passe à la plage titulaire et son défilé de glaces, une belle ballade pop-folk cadencée par quelques percussions électroniques bien sûr temporisés, qui dépose de fins accords de guitare sèche mais aussi la voix du concepteur avec en fin de parcours, des effluves de synthés rendant le morceau atmosphérique, pour continuer à s’élever l’esprit et le corps :

Comme son nom l’indique, ”Rusty” en version piano, met en évidence l’instrument classique mais aussi la voix de Frédéric qui au sein de cette composition, s’illumine et se fait plus profonde et plus sensible. Une belle orchestration néo-classique porte vers le haut le travail vocal du musicien…et c’est tant mieux parce que c’est foutrement beau :

On termine par une quatrième chanson toujours aussi douce et fine, qui continue de sentir bon la fraîcheur et la légèreté sans oublier l’émotion transmise à travers la voix de Frédéric Aellen, pour découvrir une nouvelle orchestration à la fois néo-classique et pop-folk qui maintient jusqu’au bout cette impression de douceur et de plénitude :

Il est bien dommage de n’avoir eu ce mini-recueil aujourd’hui en 2019 car, il était déjà disponible en novembre 2018 mais bon, j’ai finalement corrigé cela en vous proposant cette chronique où, vous pourrez écouter les quatre compositions. Et oui j’ai pas lésiné d’autant plus que tout est ici bien fait et respire un niveau de finesse d’une grande profondeur. A découvrir et à écouter de toute urgence car, c’est une vraie “perle” en puissance !

L’artiste:
Frédéric Aellen

L’EP:
”broken again”
”single mother”
”rusty” (piano version)
”Laure”

Pays: CH
No Sun Records NSR003
Sortie: 2018/11/16

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!