SADISTIK FOREST – Obscure old remains (EP)

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Souvenons-nous, c’était en mai 2018. Sadistik Forest sortait son troisième album et le premier pour le compte du label Transcending Obscurity, tout cela pour le plus grand plaisir des ligues de vertu et des associations de chaisières de Notre-Dame. Avec ʺMorbid majestiesʺ, le groupe finlandais mené par Antti Heikkinen (guitare), Markus Makkonen (chant et basse), Vesa Mutka (batterie) et Matti Salo (guitare) avait trouvé cohérence et force de frappe, au service d’un death metal old school devant beaucoup à Bolt Thrower ou Entombed, ce qui ne pouvait que plaire à tous les amateurs du genre en quête d’un bon mur où cogner leur tête dans des séances de headbanging furieux.

Nous avons des nouvelles de Sadistik Forest avec la parution de cet EP, qui doit correspondre à une stratégie adoptée par de nombreux groupes en période de pandémie : plutôt que de rester coincé chez soi dans l’impossibilité de faire un album long format, autant tenter un EP pour faire avancer un peu les choses. C’est le chemin qu’a choisi Sadistik Forest, qui a également connu entretemps quelques mouvements de personnel. En effet, le batteur Vesa Mutka (qui était membre fondateur du groupe en 2007) a laissé son tabouret au nouveau venu Jimi Myöhänen (qui partage également son temps dans Kaera, Liquid Stones Dancing et Random Eyes, des groupes de death mélodique ou de heavy metal mélodique). Mais c’est surtout le changement de guitariste qui est intéressant, avec le départ de Matti Salo, qui rend sa place à celui qu’il avait lui-même remplacé en 2010, c’est-à-dire Jarkko Lahtinen.

Lahtinen n’a participé à aucun des trois albums du groupe puisqu’il était déjà absence au moment de la sortie du premier album éponyme en 2010. Mais il reprend ici sa guitare pour ces quatre nouveaux titres faisant l’objet de l’EP ʺObscure old remainsʺ, dont la teneur diffère légèrement du précédent album. Si ʺMorbid Majestiesʺ défouraillait en tous sens un death metal particulièrement virulent et excité, ʺObscure old remainsʺ est un rien plus mesuré, toutes proportions gardées. Cela ne veut pas dire qu’on y parle de marguerites en jouant de la lyre dans les bois printaniers, c’est toujours du brutal, mais le groupe affine davantage les propos avec un chant plus clair et l’utilisation de rythmes parfois un peu plus ralentis. Pour résumer, ce serait un peu comme si Celtic Frost prenait la place de Bolt Thrower pour ce qui est de l’inspiration première sur cet EP.

Ceci dit, on reste quand même confrontés à du death particulièrement puissant et ventru, avec un ʺMandragoreʺ qui s’occupe de la prise en main de début de disque en détruisant tout, avant de laisser le passage à des morceaux intéressants, comme ʺBarbarianʺ et ʺNihilʺ, avec leurs variations de tempos, ou le sludgy ʺWaters blackʺ. Une intéressante étape dans la carrière d’un groupe qui confirme sa bonne forme dans le genre.

Le groupe :

Antti Heikkinen (guitare)
Markus Makkonen (chant et basse)
Jimi Myöhänen (batterie)
Jarkko Lahtinen (guitare)

L’EP :

ʺMandragoreʺ (04:00)
ʺBarbarianʺ (03:30)
ʺNihilʺ (05:10)
ʺWaters Blackʺ (06:22)

https://sadistikforest.bandcamp.com/album/obscure-old-remains-death-metal
https://www.facebook.com/entertheforest

Pays: FI
Transcending Obscurity
Sortie: 202105/28

Laisser un commentaire

Music In Belgium