SAINT SADRILL – Pierrefilant

3 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Étrange formation lyonnaise axée autour d’un certain Antoine Mermet, qui a d’ailleurs donné le nom à ce projet, un concept unique qu’il joue seulement dans certaines conditions, puisqu’il sévit aussi au sein d’autres formations. Au départ de remix mais aussi d’un album bricolé avec les moyens du bord, tout cela construit au cours de l’année 2016, l’artiste atypique vient aujourd’hui nous proposer un étrange voyage où, sa musique préfigure en quelque sorte le lien entre la musique électrique et la musique de chambre offrant une pop légère faite de chœurs de Noël et de notes de xylophone ici additionnés d’une voix sombre…le premier morceau partant finalement dans une cacophonie psychédélique !

Comme il est dit à juste titre dans le document qui accompagne cette surprenante galette, il est inutile voir impossible de coller une étiquette à ce véritable laboratoire sonore où, le xylophone et des sonorités électroniques légères portent toujours ce chant prenant, le tout étant complété d’une section rythmique et de distorsions de guitare. Une coloration psyché plus forte sur la seconde composition puis, on prend alors un tempo plus électro-pop avec une cadence synthétique, qui rythme toujours l’intervention du xylophone et de plusieurs voix. On pourrait aussi dire que l’artiste et les comparses qui l’accompagnent (qui sont au nombre de cinq), nous embarquent aussi dans un univers fait expérimentions soniques qui parfois me rappellent la démarche plus prog il est vrai de Carptree.

Si Saint Sadrill est aussi l’avatar d’Antoine Mermet lorsqu’il produit des remix en fait, il est véritablement comme l’avatar bleu conçu par James Cameron ayant ainsi les deux faces d’un même personnage avec ici, la volonté de rester du côté de l’univers des grands êtres bleus ! Des êtres vivants (les musiciens et le chanteur) qui ont conçu une musique bizarre en rapport avec leur monde, un étrange mélange d’expérimentations et de passages parfois vintage et quelque fois teinté d’humour du second degré. Alors soyons clair âme sensible s’abstenir sinon pour les aventuriers et ceux qui veulent redécouvrir l’arbre des âmes et donc une communication profonde avec l’au-delà et l’essence de la vie…voir une dimension plus métaphysique, cet album est l’idéal. Ajoutons pour rassurer certains qu’ici on trouve aussi quelques similitudes avec certains courants alternatifs mais malgré tout, l’univers des fameux The Residents n’est pas loin non plus alors, accrochez-vous bien car ça va décaper ferme !

Pays: FR
Dur et Doux/Inouïe Distribution
Sortie: 2018/11/02

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!