SAMMARY – Monochrome

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Autre production pour le label allemand Progressive Promotion Records (Oliver Wenzler) et non des moindres puisque d’une part, le projet ou plutôt le concept de Sammary (Sammy Wahlandt) aura manifestement percuté aux oreilles du mentor de la maison de disque et d’autre part, que ledit projet présente un style quelque peu différent des autres productions avec ici un new art-rock/indie-rock que je souhaite tout comme vous découvrir au plus vite. Un concept-album basé sur l’être humain et ses pulsions où le jeune artiste construit une musique multiple-colorations en mémoire de ses idoles, des artistes et groupes ayant pratiqués des seventies à nos jours (Pink Floyd, Pineapple Thief, Anathema, The Gatering…), découlant sur un rock à la fois électronique et progressif mais également expérimental ! Une courte intro ouvre pour la guitare et les claviers (sachez que Samy joue de tous les instruments !) puis, l’on découvre un métal-progressif enjoué et percutant qui fait du bien aux oreilles et aux neurones avec l’entrée en matière du chant féminin ici accompagnée du piano. Une composition basée sur deux atmosphères allant du métal-progressif au rock-progressif sans oublier des effluves de rock-alternatif qui, gardent à chaque instant la pêche nécessaire pour maintenir en haleine l’auditeur un morceau qui, met aussi en valeur le chant de Stella…lui-aussi à la texture parfois alternative. En attendant le seul extrait disponible, je vous propose la découverte du « Trailer » de cet album qui semble être d’ores et déjà un opus incontournable de 2022 mais bon, on va voir pour la suite :

Sur ce passons à l’extrait complet avec à nouveau un morceau à l’architecture basée sur plusieurs ambiances dont le départ se situe plutôt dans l’atmosphérique puis, on verse dans le néo-classique à travers le son du piano et ensuite, on retrouve ce mélange de métal/rock-progressif bien élaboré sans oublier le chant féminin qui parachève la construction d’un morceau qui devrait plaire à pas mal de monde :

Ici point de longs épiques mais des compositions au format plus classique dont la durée est comprise entre 3m30 et 5 minutes, offrant cependant une musique complexe et étoffée sur une base plus rock avec à la fois des morceaux posés (« A Kiss Without A Meaning ») et d’autre part, des plages plus poussives et bourrées d’énergie comme pour « 219 » où l’alternance des tempos reste de vigueur. Notons également la présence de sons électroniques modernes portés par un travail soigné aux synthés, pour un rock-électro accessible effectivement hors-piste par rapport au rock-progressif véhiculé au sein de l’écurie PPR, ce que m’avait expliqué Oliver lors d’un échange sur Messenger.

Par contre voilà une bien belle découverte que ce projet Sammary qui, nous propose un voyage au travers d’un recueil de compositions louvoyant entre rock/métal progressif et rock-alternatif voir rock-électro (du art-rock) avec comme compagnon de route pour la musique, une voix féminine assurée et très agréable à écouter. Et c’est sans compter sur les incursions néo-classiques…un projet à découvrir absolument !

Ci-dessous le lien Bandcamp, pour découvrir l’ensemble des compositions :

https://sammary.bandcamp.com/album/monochrome

Line-up:
Sammy Wahlandt (tous les instruments)
Stella Inderwiesen (chant)
Marie Stenger (chant)
Larissa Pipertzis (chant)
Guest Elena Pitsikaki(kanun)
+ five Members to the « Live Band » (Marvin Kollmann, Joerg Wahlandt, Mario Zehren, Ivan Khobta, Julius Stapenhorst)

Pays: DE
Progressive Promotion Records PPRCD103
Sortie: 2022/04/29

https://www.facebook.com/sammary.music

Laisser un commentaire

Music In Belgium