SCHOEPKE, Dave – Drums On Low

38 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

La chronique du jour retrace un projet tout particulier dans la carrière du batteur Dave Schoepke. Ce dernier habitué des scènes en tant que batteur de tournée et des studios comme batteur professionnel, viendra, un jour, à se décider d’enregistrer un album complet de percussions et rythmes articulés principalement autour du bel instrument qu’est la batterie.
Nous avons donc divers morceaux instrumentaux, présentés tels une expérience musicale où la recherche de sonorités est de mise. Une recherche énorme, notamment autour des sons de caisses claires qui sont fort présentes dans l’album.

Certains morceaux de l’album présenteront des sonorités plus « ouvertes » là où les caisses claires seront utilisées sans leur timbre. Ces morceaux seront alors basés sur des rythmiques autour de la caisse claire, des toms et de la grosse caisse. Ces sonorités seront souvent profondes et avec peu ou pas de présence des cymbales.
A l’opposé, d’autres morceaux utiliseront des caisses claires timbrées. Cependant, sans s’affoler, les snares de Dave Schoepke nous offrent des patterns doux et sombres amenant une ambiance plus typée ‘batterie classique’.

Comme on peut l’entendre sur ce morceau “N’ging”, notre percussionniste semble apprécier les contre temps ainsi que les roulements sur caisse claire.
Cette piste est bourrée de petits accents à gauche à droite. On passera par de petits fla’s à la caisse claire jusqu’à des sonorités plus particulières et parfois oubliées des batteurs conventionnels. Notamment, il utilise avec brio les sonorités harmoniques que l’on retrouve lorsqu’on frappe sur le bord de la peau de caisse claire.
De plus, pour agrémenter son son de caisse claire, il en utilise justement deux (il me semble à l’écoute). Une plus grave et sèche, et l’autre plus aiguë présentant plus d’harmoniques. Il joue avec les sonorités des deux en mélangeant les deux sons. Il varie également le matériel de frappe utilisé pour percuter ou faire sonner les peaux et cymbales. Cela donnera encore une fois, une couleur différente au son.

Le son de batterie est très « fat ». Il exprimera d’ailleurs sur sa pochette que ceci est un choix plutôt qu’une contrainte. C’est peut-être idiot, mais il semble nécessaire de préciser que ses caisses claires, toms et autres fûts sont très bien réglés et sonnent à merveille. Pour ma part, j’ai un plus de mal avec le son fat en général mais surtout au niveau de la grosse caisse préférant, de manière subjective, un son plus sec. Mais ceci n’est qu’une question de goût subjective. Il va sans dire qu’avoir un son plus ouvert et profond était sans nul doute recherché par l’artiste lui-même, notamment vu son passé avec le Jazz dont il tire ses influences.

D’autres éléments de percussions (bongos, cloches, etc) viennent agrémenter le son et donner un côté qui me rappelle un son de fanfare. Nous avons donc là un son très complet mélangeant la batterie et ses sonorités particulières, la variété dans le matériel venant frapper, créer le son sur les divers éléments de la batterie, mais également d’autres instruments à percussions qui viennent compléter le son et agrémenter l’expérience musicale qu’est “Drums on low”.

Pour terminer, je conseille cet album pour les initiés aux sonorités de batteries/percussions ou tout personne cherchant à découvrir ceci au travers d’un album particulier et calme. Il est tout à fait plaisant et relaxant à écouter et particulièrement lorsqu’on cherche à se concentrer sur un travail.

Le musicien :
Dave Schoepke

L’album :
1. War Of The Grasshoppers
2. Which One ARE You?
3. N’ging
4. Window
5. The Throw
6. Sound On Low
7. Eleven Three
8. The Thing From The Darkness
9. Pool-Pond
10. Tangles
11. Four Twenty Six

Pays: US
Produit en home studio
Sorti le 15/07/2019

https://www.facebook.com/daveschoepkemusic/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!