SEMBLANT – Vermilion eclipse

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Dans la catégorie des groupes de métal à chanteuse, il faut distinguer une sous-catégorie, qui est celle du métal à chanteuse avec en plus un chanteur qui fait des grognements et qui, en général, ruine tout. En général aussi, la présence de ce chanteur nuisible est due au fait qu’il est le fondateur du groupe et donc qu’il ne peut être viré. Semblant fait partie de cette catégorie mais, comme on va le voir, il parvient peu à peu à domestiquer les ardeurs boucanières du chanteur pour l’intégrer petit à petit dans un ensemble plus harmonieux. C’est ce qui fait la réussite de ce nouvel album ʺVermilion eclipseʺ, en provenance de ces Brésiliens.

C’est le label italien Frontiers Music qui remarque ce groupe de Curitiba au Brésil, où il a déjà composé deux albums, ʺLast night of mortalityʺ (2010) et ʺLunar manifestoʺ (2014). De cet album, les singles ʺWhat lies aheadʺ, ʺDark of the dayʺ et ʺIncinerateʺ avait cumulé plus de trente millions de vues sur YouTube, de quoi attirer l’attention des chasseurs de têtes de Frontiers. De plus, la musique de Semblant, un métal mélodique et gothique, a tout pour entrer dans la spécialisation du label. Ainsi, l’album ʺObscuraʺ sort en 2020 et se révèle prometteur, malgré les envahissants hurlements d’ours du chanteur Sergio Mazul qui vient en contrepoint des belles vocalises de Mizuho Lin.

Mais avec ce nouvel album ʺVermilion eclipseʺ, il faut reconnaître que Semblant n’a justement pas fait semblant, mettant les bouchées doubles pour accoucher d’un album puissant et altier, porté par une flamme incontestablement bien inspirée. L’histoire de Semblant est celle de tous les groupes de rock au début des années 2020 : les projets de tournée de l’album ʺObscuraʺ sont remisés au placard et tout le monde rentre à la maison pour faire face à l’épidémie de Covid, qui va se révéler particulièrement meurtrière au Brésil. De nombreux membres du groupe perdent des parents et le ressentiment va en n’être que plus aigu dans la composition des nouvelles chansons, écrites rapidement car il n’y a que ça à faire pour un musicien confiné.

Non seulement le groupe a écrit des morceaux de grande ampleur, mais il a réussi à caser le chant de Sergio Mazul dans un mix qui limite la casse. Le chanteur a aussi eu la bonne idée de réduire ses grognements pour se rapprocher d’un chant plus clair, laissant découvrir une belle voix de ténor. On retrouve aussi deux chansons qui complètent la grande fresque ʺLegacy of bloodʺ, série de titres qui apparaissent régulièrement dans les albums de Semblant, avec ici la sixième et la septième partie.

Le déroulement du disque est impeccable. On démarre en force avec les costauds ʺEnrageʺ et ʺDestiny in curseʺ, qui balisent le terrain et donnent un avant-goût de ce qui va se passer. Les solos de guitare sont véloces et techniques, le souffle rythmique est inaltérable et les vocalistes planent au-dessus du lot avec grandeur. Les choses s’affinent davantage sur ʺPurifiedʺ, avec des passages mélodiques plus doux mais toujours aussi habités. La course repart de plus belle avec les férocités power metal de ʺThe human eclipseʺ ou les radiances métalliques de ʺNeverending fallʺ. C’est là où on s’aperçoit qu’effectivement, Semblant a réussi à harmoniser au mieux power metal et métal gothique, faisant de ʺSomber concernʺ un mélange finement dosé entre les deux.

Un autre atout est la capacité à faire tenir la tension de l’album jusqu’au bout, sans temps mort ni passages à vide. On reste captivé par ʺThrough the denialʺ et sa violence contrastée, sans oublier les nouvelles parties de la fresque ʺLegacy of bloodʺ, ʺBlack sun genesisʺ et ʺBloodred monarchʺ.

Avec cet album, Semblant marque des points et se fait reconnaître comme un groupe à fort potentiel, avec finalement cette coexistence entre gothique et métal qui est sa patte et qui le distingue dans l’énorme peloton du métal gothique avec chanteuse. Recommandé.

Le groupe :

Mizuho Lin (chant)
Sergio Mazul (chant)
Juliano Ribeiro (guitare)
J. « Guto » Augusto (claviers)
Johann Piper (basse)
Welyntom « Thor » Sikora (batterie)

L’album :

ʺEnrageʺ
ʺDestiny in Curseʺ
ʺPurifiedʺ
ʺThe Human Eclipseʺ
ʺSomber Concernʺ
ʺThe Neverending Fallʺ
ʺThrough The Denialʺ
ʺBlack Sun Genesis (Legacy of Blood Pt.VI)ʺ
ʺHereticʺ
ʺBloodred Monarch (Legacy of Blood Pt. VII)ʺ
ʺGaslightingʺ
ʺDay One Oblivionʺ

www.semblant.com.br
www.facebook.com/semblantband

Pays: BR
Frontiers Music
Sortie: 2022/04/15

Laisser un commentaire

Music In Belgium