SENS DEP – Lush Desolation

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Formation australienne naviguant dans les eaux troubles de l’ambient et du post-rock en passant par l’indie-rock et le shoegaze, Sens Dep vient aujourd’hui nous proposer son premier grand album et ce, après la parution de trois singles tous présents sur l’opus justement. Un peu comme une compil du travail effectué depuis août 2020, la formation australienne vient donc nous proposer au total près de 11 compositions où, les musiciens développent une sorte d’expérience sonore partant tout d’abord vers un ambient mystérieux et envoutant, parsemé de percussions électro et finalement de sonorités spatio-soniques ! Voilà donc une entrée en matière plutôt oppressante voir déroutante qui perdure sur les morceaux suivants, proposant toujours un ambient expérimental comme sur ce premier extrait disponible :

Une musique à la fois mystérieuse et oppressante qui, plombe littéralement l’ambiance me rappelant bien sûr le grand Joy Division dans ses compositions les plus noires, une lancinante complainte qui nous met le cerveau dans un étau et qui nous lessive l’estomac comme dans l’extrait suivant où l’on perçoit quelques parties chantées mais de manière minimaliste :

Quoiqu’il arrive on reste dans cette atmosphère lourde et sombre, finalement plus proche de la cold-wave et de l’ambient pour ce qui est des premières compositions puis, on découvre un morceau plutôt acoustique qui, tranche avec les débuts de l’album offrant ainsi comme une sorte de porte de sortie ou une bouffée d’oxygène tout en conservant un tempo lancinant mais cependant les choses s’assombrissent sur la fin nous ramenant à nouveau vers une ambiance sombre propre à la cold-wave et à la scène alternative anglaise des eighties (scène Batcave). Ce tempo lent et lourd qui continue de nous détruire les neurones (ce qu’il en reste depuis l’écoute du début de l’opus) avec toujours ce petit côté qui, nous rappelle le groupe du regretté Ian Curtis avec encore et encore, des sonorités expérimentales et déstructurées qui nous font perdre pied !

Je vous propose un dernier extrait histoire d’enfoncer le clou dans notre cerveau déjà bien détruit par tout ce que vous avez déjà écouté et, tout se ce que j’ai pu dire sur la musique de ce groupe australien qui, a choisi la voie de la destruction cérébrale :

Voilà un recueil expérimental qui laissera des traces indélébiles car, il nous plonge profondément dans un ambient sombre et dans les racines de la cold-wave…dans les racines du mal et de l’oppressant !

https://sensdepsound.bandcamp.com/releases

Pays: AU
Autoproduction/Creative Eclipse PR
Sortie: 2020/11/30

https://www.facebook.com/sensdepsound

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!