SERPENT OMEGA – II

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Dans les terres froides et brumeuses de Suède évolue – parmi tant d’autres – un combo doom et sludge metal appelé Serpent Omega. Formé en 2011 à Stockholm, il a la particularité de posséder en son sein une chanteuse, Pia Kristina Stjärnvind, également connue sous le pseudonyme d’Urskogr. On connaissait les groupes de métal symphonique à chanteuse mais il y a aussi les groupes de sludge à chanteuse, moins réputés mais assez courants (plus de 250 groupes répertoriés par un internaute sur Rate Your Music). Et autant les groupes de métal symphonique à chanteuse font dans le raffinement sonore et les productions soignées, autant les groupes de sludge, quel que soit le sexe du vocaliste, se complaisent au contraire dans les sonorités rugueuses et les mélodies abrasives et déchiquetées. C’est ce que l’on peut constater à l’écoute du deuxième album de Serpent Omega, simplement intitulé ʺIIʺ.

Le groupe a dépensé quelques batteurs avant de trouver un équipage stable à partir de 2018. Le bassiste Brief (ex-Burnher, un groupe stoner disparu en 2005), la chanteuse Urskogr et le guitariste Andreas Westholm (qui s’agite également dans des combos comme Blackest, Edin Na Zu ou Seid) ont sorti leur premier album éponyme en 2013 avec un certain Sakke Sexton assis derrière les fûts. Ce dernier a été remplacé en 2014 par Emil Berglin, un casseur de tambours assez expérimenté (F.K.Ü., Sordid Flesh, ex-Malicioum, ex-Slavator, ex-Zodiac Ciphers, ex-Skulldrain, ex-Sorcery, ex-AutumnMoon). Lorsque celui-ci quitte Serpent Omega en 2018, la chanteuse Urskogr a tout simplement l’idée de faire appel à son mari pour le remplacement. En famille, il est normal qu’on s’entraide. Peter Stjärnvind a également un gros CV. Il évolue simultanément dans Merciless, Pest, VOJD et a effectué des séjours chez Born of Fire, Damnation, Murder Squad, Krux, Black Trip, Nifelheim, Unanimated, Face Down, Regurgitate, Loud Pipes ou Mörbit, connaissant sa petite heure de gloire avec un passage chez le mythique Entombed ou le non moins mythique Candlemass (en tant que batteur de concert).

C’est donc à des musiciens solidement madrés que nous avons affaire ici, ce qui se ressent sur ce deuxième album, rugueux énoncé de préceptes doom et sludge metal, où les guitares assènent des riffs lourds et des tempos lents. Serpent Omega pourrait être un groupe de doom metal lambda s’il ne se distinguait par les vocalises de sa chanteuse. Et c’est là que ça passe ou ça casse. Urskogr se livre à des aboiements suraigus et se mutile les cordes vocales à coups de hurlements éraillés. Il n’est pas donné à tous les tympans d’adhérer sans conditions à ce style vocal, surtout quand on découvre qu’Urskogr peut aussi adopter une technique beaucoup plus mélodieuse (ʺRivers of Reversedʺ). Ceci dit, heureusement que les compositions martiales et angoissantes du groupe sont là pour compenser cette caractéristique, plaisante ou déplaisante, selon les goûts. Il n’en reste donc pas moins vrai que des morceaux comme ʺOrog Nuurʺ, ʺLand of Darknessʺ, ʺChthonicʺ ou ʺAv Askaʺ fournissent leur lot d’agressivité, de mélancolie atmosphérique ou de lourdeur hypnotique, rendant ce deuxième opus tout à fait sympathique.

Le groupe :

Urskogr (chant)
Andreas Westholm (guitare)
Brief (basse)
Peter Stjärnvind (batterie)

L’album :

ʺOrog Nuurʺ (06:17)
ʺLand of Darknessʺ (04:23)
ʺRivers of Reversedʺ (08:10)
ʺThrough the Gatesʺ (03:53)
ʺChthonicʺ (07:11)
ʺAt the Mountains Edgeʺ (05:07)
ʺAv Askaʺ (03:22)

https://serpentomega.bandcamp.com/album/ii
https://www.facebook.com/serpentomega/

Pays: SE
Icons Creating Evil Art
Sortie: 2020/09/04

Laisser un commentaire

Music In Belgium