SONNY’S HEELS – Horns & Fur

205 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Voilà un groupe qui n’est point inconnu pour votre serviteur puisqu’en son sein, on y retrouve un ex-collègue de boulot en la personne d’Alessandro Carcione mais aussi, une autre personne (Olivier Jacqmin) que je rencontre lors des festivals ou bien sûr lorsque je surfe sur Facebook, lorsqu’il me faut une info sur un groupe auquel il a participé à des degrés divers (Keep It Deep, Yew…). Une formation liégeoise forcément qui m’avait d’ailleurs agréablement surpris lors d’une prestation scénique l’été dernier au Home Made Music Festival, présentant une belle évolution musicale à travers une prise de maturité de l’ensemble du groupe, délivrant à l’époque un rock en certains points tourné vers la fusion (musique et chant à deux voix) mais résolument pêchu s’approchant de l’alternatif voir de la scène métal.

Démarrant sur un mode temporisé où le chant et la musique se font posés tout en sentant bon l’alternatif des eighties, une ritournelle de guitare porte un chant à plusieurs voix qui dépose déjà cette volonté de jouer la carte de la fusion et donc, de mélanger la scène rock à celle du hip-hop ou du rap sans oublier que pour la suite, la musique se fera plus lourde et proche du post-rock. Voilà donc une première composition qui donne le ton d’un rock qui va dès le second morceau prendre sa vitesse de croisière, celle de l’alternance des tempos et des rythmes toujours aussi bien au niveau de la musique que du travail vocal. Sonny’s Heels jouerait-il une carte semblable à une grande référence américaine qu’est Rage Against The Machine, proposant ainsi un rap-métal coloré de punk-rock voir de funk, la suite de l’analyse de ce premier album ”Horns & Fur” devrait nous le confirmer ou l’infirmer…on verra. Sur ce passons à un premier extrait de l’opus avec ”Drifting Debries” (le clip), qui démarre sur un tempo alternatif et sombre mais aussi proche du post-rock avec toujours un chant (chanté ou parlé) plus assimilé à la scène hip-hop en tout cas sur certains passages car ensuite, on change de cap pour introduire des chœurs plus rock et plus puissants :

”Picking Twigs” joue alors la carte tout d’abord de l’agression pure et dure offrant un démarrage à la fois punk-rock et alternatif puis comme à chaque fois, on change de tempos et d’ambiance pour continuer à jouer sur le fil du rasoir en jonglant avec plusieurs courants musicaux, construisant un morceau à la fois punk, rock, funk, métal, post et hip-hop ! Si certaines compositions comme ”A Hundred Years” sentent encore les débuts de la formation, d’autres morceaux montrent clairement une évolution dans le sens que le groupe liégeois a continué à chercher une fusion toujours plus complexe et donc plus complète en mélangeant intelligemment les styles avec par exemple des variations au niveau des guitares jouant sur plusieurs couleurs (post-rock, punk-rock, rock-alternatif ou encore heavy-rock).

Alors posons-nous la question de savoir si Sonny’s Heels joue du rock-fusion ou du rap-métal comme j’en ai parlé plus haut ? Ce qui est sûr c’est que le groupe a choisi un chemin varié et complexe où, il a décidé de proposer à l’auditeur une musique construite sur une base d’heavy-rock, additionné d’un travail vocal oscillant entre chant poussif et vocalises plus dansantes voir parlées sans oublier, de nombreuses incursions à travers divers courants musicaux comme le post-rock ou le rock-alternatif avec aussi…plusieurs beaux passages posés.

Au final il revient donc à nos membres et visiteurs de notre site et de notre page Facebook de se faire une opinion propre mais en tout cas, le groupe a comme sur scène su mûrir et évoluer dans sa musique la rendant encore plus variée et attrayante pour plusieurs publics. Pour info sachez que l’album fût enregistré au Studio 5 à Chênée et mixé par Brandon Curtis qui est loin d’être un inconnu.

Line-up :
Alessandro Carcione (chant)
Olivier Jacqmin (guitare et chant)
Olivier Bawin (guitare)
Jérôme Di Naro (basse et chant)
Hadrien Panelli (batterie)

L’album :
”Strayed”
”No Watch Me Drown”
”Drifting Debries”
”Picking Twigs”
”A Hundred Years”
”Holes In The Ceiling”
”Fearful Nights”
”Throwing Logs”
”Does She Need Crutches”

Pays: BE
Autoproduction
Sortie: 2019/03/31

https://www.facebook.com/sonnysheels

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!