SUBTERRANEAN MASQUERADE – Mountain Fever

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Voyager sans Certificat Numérique Covid et sans test PCR cet été ? C’est possible (en restant chez vous) grâce à Subterranean Masquerade ! Dépaysement total garanti, puisque le groupe nous emmène chez lui, en Israël, pour la plus envoûtante des escapades musicales. Subterranean Masquerade est un collectif Metal Folk/Progressif constitué de 7 musiciens. Intitulé “Mountain Fever”, son quatrième album est sorti le 14 mai 2021 chez Sensory, l’une des divisions du label américain Laser’s Edge. Enregistrée en Suède (Fascination Street Studio) par David Castillo, la plaque a été mixée par le célèbre Jens Bogren (Leprous, Katatonia, Opeth, etc.).

Difficile d’éviter les comparaisons entre Subterranean Masquerade et ses compatriotes d’Amaseffer, Orphaned Land ou Melechesh. Comme ces trois formations, le septuor combine l’une des nombreuses déclinaisons du Heavy Metal à d’entrainantes mélodies empruntées à la tradition musicale israélienne. Toutefois, on ne peut pas vraiment dire que le style des quatres groupes soit identique. Progressives comme celles d’Amaseffer, les compositions de Subteranean Masquerade sont parfois un rien plus “extrêmes” que celles de ces derniers. Elles sont beaucoup moins sombres, cependant, que peut l’être le Doom/Death Ethnique d’Orphaned Land et beaucoup moins violentes que le Black/Death de Melechesh (NDR : même si Ashmedi Melechesh, le leader de la sombre formation  Hiérosolymitaine se charge de régurgiter quelques vocaux Death Metal sur “Mountain Fever”). 

Percussions et instruments folkloriques (bouzouki, oud, outa, bulbul tarang, etc.) enrichissent donc ici un Metal Technique racé aux atmosphères diverses et variées. Le chant (clair le plus souvent) se fait, tantôt en anglais, tantôt en hébreux, ce qui ajoute encore au côté exotique de la plaque. Loin de limiter ses explorations musicales à son israélienne patrie, Subterranean Masquerade diversifie encore son voyage sonore en sollicitant l’aide  d’instrumentistes venus d’horizons entièrement différents, comme, par exemple, ces sections cuivres venues d’Afrique et des Balkans, ou encore cet ensemble de violons arabes.

Un petit avertissement pour terminer : Il n’existe pas encore de vaccin contre cette “Fièvre des Montages”. L’écouter, c’est l’attraper ! On vous aura prévenus.

L’album (53’58)

  1. “Snake Charmer” (04’09)
  2. “Diaspora, My Love” (03’16)
  3. “Mountain Fever” (05’25)
  4. “Inwards” (06’47)
  5. “Somewhere I Sadly Belong” (05’43)
  6. “The Stillnox Oratory” (05’30)
  7. “Ascend” (05’58)
  8. “Ya Shema Evyonecha” (04’36)
  9. “For the Leader, with Strings Music” (08’27)
  10. “Mångata” (04’07 )

Le groupe :

  • Davidavi Dolev : Chant
  • Omer Fishbein : Guitares lead et bulbul tarang
  • Tomer Pink : Guitares rythmiques et acoustiques
  • Golan Farhi : Basse
  • Or Shalev : Guitares Lead et acoustiques
  • Shai Yallin : Claviers et glockenspiel
  • Jonathan Amar : Batterie

facebook.com/Submasq, submasq.net, submasq.bandcamp.com/

Pays: IL
Sensory Records SR3086 (Hardlife Promotion, Distribution Sonic Rendezvous)
Sortie: 2021/05/14

Laisser un commentaire

Music In Belgium