TEMPEL – Tempel

25 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Nouveau groupe norvégien de métal, la formation Tempel mixe un chant typé hardcore mais qui peut se faire quelques fois plus mélodiques et, une musique où passages trash ou heavy-rock s’associent à des moments plus en phase avec un classic-rock ou en tout cas la face classique du heavy-métal. S’il on devait citer quelques influences ou similitudes, on pourrait parler de Black Sabbath, Thin Lizzy ou encore de Mastodon, autant dire que ce groupe ne fait point dans la dentelle ! Formé par les frères Gjermundrod, le groupe a d’emblée mis la pression métallique en action avec dès le début un métal-core bien senti qui offre effectivement, un chant criard propre au hardcore et un heavy-rock où, la section rythmique rapide et efficace (surtout au niveau de la batterie) porte des guitares qui voyagent du riff tranchant au passage mélodique, permettant au rock de jouer ici sur deux tempos tout en restant orienté vers le soufre !

”Wolves” extrait qui est disponible dans cette chronique, offre un côté peut-être plus punk-rock voir alternatif tout en gardant un chant agressif et poussif et bien sûr, une orientation métallique oscillant entre l’extrême et le classique. En tout cas c’est rapidement joué aussi-bien au niveau de la batterie que des guitares, sans oublier la basse qui joue ici aussi un rôle important dans la destruction probable de vos tympans :

Le chanteur continue à s’égosiller voir même s’époumoner sans manifestement jamais faillir, offrant à ses trois comparses un complément idéal à un rock qui parfois, vire vers un classic-rock rappelant effectivement les références citées plus haut, tout en restant attentif à repartir dans les tours dès que c’est possible. D’un point de vue vocal et même si l’agressivité domine, on perçoit quelques passages où les chœurs adoucissent le paysage sonore, permettant à la formation norvégienne de saupoudrer de quelques délicatesses, un contenu musical résolument poussif et pêchu qui ravira certainement les amateurs d’un heavy-rock bien senti où même quelques beaux soli de guitares viendront arrondir les angles. Voilà un album qui sent bon à la fois la nostalgie des seventies et le souffre de courants métalliques plus récents et donc plus proches de nous. Côté efficacité, c’est plutôt bien foutu !

Line-up :
Inge Haugland Gjermundrod (basse et chant)
Kjetil Haugland Gjermundrod (batterie)
Espen Haugland Gjermundrod (guitare)
Andreas Espolin Johnson (guitare)

L’album :
”Vendetta”
”Wolves”
”Uninvited”
”Afterlife”
”Confusion”
”Forest Cemetery”
”Fortress”
”Torches”
”Farewell”

Pays: NO
Jansen Records/PIAS JANSEN107CD
Sortie: 2019/04/19

https://www.facebook.com/tempelmusikk/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!