The 69 Cats – Seven Year Itch

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Le Rock Gothique et le Rockabilly partagent une attirance commune pour les récits horrifiques et les histoires liées aux vampires, aux zombies, aux goules et autres créatures pulpeuses semi-moribondes qui hantent les cimetières et les clubs burlesques. Il était donc fatal que leurs univers sonores finissent par s’entrechoquer pour donner vie à une créature hybride : The 69 Cats.

Présenté par son label (Cleopatra Records) comme un supergroupe “Gothabilly”, The 69 Cats est né de la rencontre entre Jyrki 69 (NDR : le sombre vocaliste de la formation Gothic Rock finlandaise The 69 Eyes) et du légendaire guitariste Rockabilly britannique Danny B. Harvey (NDR : le guitariste du groupe Levi & the Rockats, qui jouait également avec Lemmy Kilmister (Motörhead) et Slim Jim Phantom (The Stray Cats) au sein du gang Rockabilly The Head Cat). Sur leur premier album (“Transylvanian Tapes”, paru en mai 2018), la section rythmique était consituée par Chopper Franklin, l’ancien bassiste des Cramps et Clem Burke, le batteur de Blondie. Pour la mouture 2021 du groupe, ces derniers ont été remplacés par Kim Nekroman du groupe Psychobilly américano-danois Nekromantix à la contrebasse et par Rat Scabies, le batteur historique des sulfureux keupons britanniques The Damned. Intitulé “Seven Year Itch“, le nouveau méfait du quatuor est disponible depuis le 16 avril aux formats CD digipak, LP gatefold deluxe (vinyle rose) et digital en quelques clics seulement.

Cette association de malfaiteurs relativement peu ragoutante sur papier se révèle étrangement savoureuse lorsqu’elle est insérée dans un lecteur CD (ou posée sur une platine vinyle). Les guitares Rock’n’roll (parfois même Hard Rock’n’roll) enjouées de Harvey, la contrebasse galopante de l’ami Nekroman et les rythmes musclés de Scabies se marient ici pour le meilleur et pour le… meilleur à la voix lugubre de Jyrki 69 (NDR : imaginez un David Bowie au seuil de la déprime et vous ne serez pas loin du compte). Loin d’être un appel général à la dépression (grâce, sans doute au second degré hérité de la scène Rocka/Psychobilly), l’album est un petit manifeste d’humour noir couplé à une invitation pure et simple au déhanchement frénétique.

Au rayon curiosités, on notera une cover (amélioration?) Rock Gothique musclée de la chanson “Hollywood’s Bleeding” du chanteur Rap/Hip Hop/Pop américain Post Malone, ainsi qu’une amusante reprise Psychobilly instrumentale du célèbre “Hall Of The Mountain King” du compositeur norvégien Edvard Grieg, rebaptisé “Hell Of The Mountain King” pour l’occasion.

Au-delà des étiquettes, “Seven Year Itch” est un album Rock’n’roll pur jus, qui s’écoute et se réécoute avec un bonheur intense. Un disque enregistré en pleine pandémie, que l’on pourra ressortir pour s’éclater lors de l’apocalyspe zombie. Voilà un investissement qui paraît judicieux !

 
L’album :

  1. “She’s Hot” (2’48)
  2. “Hollywood Bleeding” (3’45)
  3. “You’re The Kind Of Girl” (3’05)
  4. “Good Time To Die” (3’24)
  5. “Graveyard Blues” (3’48)
  6. “Hey World” (2’53)
  7. Psycho” (2’56)
  8. “Vampire Shuffle” (2’59)
  9. “Teddy Boy Boogie” (3’21)
  10. “Hell Of The Mountain King” (3’00)
  11. “I’m Evil” (3’56)
  12. “It Ain’t Enough” (3’17)

Le groupe :

  • Jyrki 69 : Chant
  • Danny B. Harvey : Guitares, claviers & chant
  • Kim Nekroman : Basse
  • Rat Scabies : Batterie

Pays: US
Cleopatra Records CL02199 (Promo Glass Onyon)
Sortie: 2021/04/16

 

Laisser un commentaire

Music In Belgium