THE WRONG OBJECT – Into the Herd

9 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Suite des aventures de ce fougueux groupe belge dont le précédent album chroniqué sur notre site est…et est peut-être toujours N°1 dans notre Dynatop, donc attendons-nous à du lourd d’autant plus que ce ”Into the Herd” est produit sur la prestigieuse maison Moonjune Records étant la référence pour un bon nombre de grands nom du rock-fusion ou du jazz-rock (The Stick Men, Dominique Vantomme, Dusan Jevtovic, Markus Reuter ou encore le tout grand Tony Levin). Autant dire que l’on ne devrait pas être déçu avec la même équipe aux commandes et donc un album, qui débute par la page titulaire avec un son ronronnant de basse suivi des cuivres et du saxophone, conservant cette liberté de jeu propre aux improvisations mais aussi au monde du jazz. Cependant ce morceau montre aussi un jazz-rock d’une certaine manière temporisé voir posé, qui permet de belles discrétions de saxophone ou d’orgue.

Une musique donc qui semble plus mâture et qui montre une volonté plus poussée d’aller atteindre l’essence d’une mélodie plus accessible, la volonté peut-être de toucher un plus large public ou encore l’influence du coup de patte de la maison de production, qui nous a habitué à des productions soignées. Ici chaque instrument est mis en valeur comme cette guitare psychédélique ou ces accords d’orgue, qui nous replongent dans le vintage avec un rendu sonore pointu et clair. Et c’est bien cet aspect du mixage-son qui frappe tout de suite le mélomane, qui sait facilement apprécier la moindre note y compris les frêles touchés sur les cuivres mais bien sûr, le groupe n’a point oublié son désir brûlant de produire une musique anarchiquement jouissive où les instruments s’entrechoquent au sein d’une cacophonie parfaitement maîtrisée. En tout cas pour l’amateur de jazz, de jazz-rock ou de rock-fusion, ce sera que du bonheur d’écouter cet album où de nombreux passages à la fois techniques et posés, mettent parfaitement en valeur le son de l’orgue ou du saxophone sans oublier ces percussions qui rythment l’ensemble.

De nombreux passages jazzy voir atmosphériques prouvent ici que la formation belge a bien évolué, proposant aujourd’hui un album instrumental qui n’a rien à envier aux illustres artistes internationaux produits sur la prestigieuse maison d’édition américaine…c’est du belge et c’est foutrement bien foutu. Avis à tous les amateurs qui aiment écouter les instruments comme il se doit !

Pays: BE
Off Records/Moojune Records
Sortie: 2019/02/22

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!