TRAUMER – History

5 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Retour de la formation brésilienne de heavy-métal mélodique dont nous avions déjà parlé précédemment, dans le cadre de deux chroniques parues respectivement pour l’album ”Avalon” (2016) et la réédition de ”The Great Metal Storm” (2017), un groupe d’ailleurs classé au Top 20 des chars japonais lors de la sortie officielle du Great Metal Storm en 2014. Une formation qui a aussi habitué ses fans à un power-métal mélodique saupoudré de passages speed avec parfois, une musique grand public lorgnant vers le heavy-métal FM ou un speed-métal accessible.

Produit, enregistré et mixé par Guilherme Hirose (le chanteur du groupe) et masterisé aux Finnvox Studios (Finlande) par Mika Jussila, le nouveau opus ”History” est d’abord distribué au Japon en mai 2018 (JVC Victor Entertainment) puis en juillet 2019 pour le reste du monde par ROAR (Rock Of Angles Records). Manifestement cet album serait celui de la maturité pour le groupe brésilien avec un son résolument moderne et de qualité, du volume et de la force pour un rendu sonore proposant d’abord une intro travaillée et symphonique où l’on ressent effectivement un mixage-son performant. S’ensuit la plage titulaire qui débute sur le son du clavecin puis, les choses s’accélèrent façon speed-métal mélodique très attrayant pour ouvrir sur la voix du chanteur Guilherme Hirose justement, le tout me rappelant à nouveau Helloween…je vous laisse juger :

Bien sûr les instruments virevoltent à l’image de la guitare, des synthés et bien sûr de la section rythmique, cette dernière imposant un tempo rapide et efficace. ”Lullaby” part alors plutôt vers un heavy-métal mélodique accessible, un heavy grand public toujours porté par le chant haut-perché et aigu du chanteur qui lui-aussi, fait corps avec une certaine scène heavy FM. ”Gardians of Time” est le second extrait disponible au sein de notre chronique avec à nouveau, un speed-métal mélodique et accessible gardant malgré tout une belle agressivité au niveau de la guitare sinon pour le reste, on est dans un créneau métal-FM proche de nombreuses formations US ou d’autres formations ayant pratiquées dans les années 80 et 90 :

Si l’on perçoit ça et là des narrations radiophoniques ou des intros travaillées nous rapprochant d’un métal-progressif accessible, c’est bel et bien ce heavy-métal mélodique coloré speed-métal voir power-métal (tout en restant modéré) qui domine cet album accessible et plutôt grand public, qui ravira tous les amateurs de heavy-métal et de speed-métal orientés vers un rock large public. Soutenu et attrayant pour certains, la musique de nos amis brésiliens ne révolutionnera pas le monde ni n’engendrera un tremblement de terre par manque de puissance et de tranchant mais bon, c’était peut-être pas le but du groupe. Dans un style accessible, le travail de Traumer reste correct et respectueux je suppose pour ses fans.

Line-up :
Guilherme Hirose (chant)
Fabio Polato (guitares)
Nelson Hamada (claviers)
Regis Lima (basse)
Felipe Santos (batterie et percussions)

L’album :
”Prelude to Infinity”
”History”
”Lullaby”
”Gardions of Time”
”The Land of Rising Sun”
”Innocence”
”Lonely Rain”
”Revolution Has Begun”
”Seize the Day”
”Turn Back the Night”
”Thousand Tears”
”Learn The Fly” (Bonus Track)

Pays: BR
ROAR (Rock Of Angels Records) ROAR1907CD
Sortie: 2019/07/05

https://www.facebook.com/traumerofficial/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!