TRENCH WARFARE – Hatred prayer

24 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Trench Warfare, la guerre de tranchées… Voilà un nom qui ne présage aucunement la distribution de petites fleurs des champs à la sortie d’un parc d’attractions par des jeunes filles vêtues de robes légères. Et effectivement, le pronostic se révèle exact quand on se retrouve confronté au black/death metal sans aucun compromis de ce combo texan qui a décidé de précipiter l’humanité dans les abysses de la colère et de la violence.

Tony Gorang Jr, solide afro-américain au gabarit de lutteur de foire, forme Trench Warfare avec son complice Jay Goranya, pas plus freluquet que le précédent. Au début, Tony Gorang Jr programme les séquences rythmiques, joue de la basse et de la guitare tandis que son collègue vocifère des textes d’apocalypse derrière le micro. Avec Kelly Gogues à la basse, une première démo ʺPerversion warfareʺ voit le jour en août 2015, avec trois titres qu’on retrouvera sur le premier album : ʺDecimate legionsʺ, ʺEvil shall triumphʺ et ʺBlood cleansingʺ. Kelly Bogues quitte le groupe est n’est pas remplacé tout de suite. Par contre, Trench Warfare reçoit l’apport d’un batteur, Lee Fisher, à partir de 2016. Celui-ci est remplacé par Belgor en 2018, peu de temps après que Jake Holmes, aux impressionnants états de service (Churchacide, In Oblivion, Morgengrau, Widower, ex-Plutonian Shore, ex-Vulse, ex-Condemner, ex-Khringe, ex-Venereal Baptism, ex-Ayasoltec, ex-Funeral Ash, ex-Hod, ex-LaSanche, ex-Odium Totus, ex-Whore of Bethlehem, ex-Humut Tabal, ex-Crucifragment, ex-Eltiton), est venu assurer le service de la basse.

Au complet, Trench Warfare livre cette année son premier album ʺHatred prayerʺ, sorti par l’intermédiaire du label Transcending Obscurity. Ce dernier, connu pour débusquer l’extrême de l’extrême en matière de métal, nous fait découvrir un combo d’une brutalité exemplaire, qui mitraille ses chansons impitoyables avec des rythmiques sommaires et ultra-rapides. Le chanteur aboie des textes parlant de désolation et de destruction (ʺDecimate legionsʺ, ʺSpare no wrathʺ, ʺEvil shall triumphʺ, ʺBlood cleansingʺ, ʺHatred prayerʺ), sans parler du polémique ʺBehead Muhammedʺ (décapitez Mahomet) qui devrait avoir son petit succès au Texas et donner de nouvelles idées dans un Etat où on a plutôt l’habitude de décimer du chicano à la mitrailleuse lourde.

Typiquement death metal mais parfois environné d’une sauce black metal, le style de Trench Warfare se distingue quand même par une brutalité particulièrement carnassière, pas forcément loin d’un hardcore très en colère. Les armuriers, les mangeurs d’hommes et tous ceux qui ont du mal à se lever le matin devraient trouver ici matière à quelques réjouissances récréatives.

Le groupe :

Tony Gorang Jr (guitare)
Jay Goranya (chant)
Jake Holmes (basse)
Belgor (batterie)

L’album :

“Decimate Legions” (03:18)
“Spare No Wrath” (02:20)
“Axioms” (02:56)
“Barbarous Temperament” (02:32)
“Astral Projection” (03:23)
“Evil Shall Triumph” (03:20)
“Behead Muhammad” (02:50)
“Young Lord” (00:57)
“New Lord” (03:07)
“Blood Cleansing” (02:14)
“Sate Thy Lust” (03:29)
“Hatred Prayer” (03:12)

https://trenchwarfaretx.bandcamp.com/
https://www.facebook.com/trenchwarfaretexas/

Pays: US
Transcending Obscurity
Sortie: 2019/08/09

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!