UNFORGED – Eye for an eye

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Tout nouveau, tout beau sur la scène heavy metal allemande, Unforged s’est formé en 2018 à Essen. Sérieux, Essen… Le poumon industriel allemand crache ses fumées d’usine depuis plus d’un siècle et demi et ses habitants vivent au rythme des forges et des marteaux pilons. Un endroit idéal pour développer une conscience métallique, comme à Birmingham ou Detroit, ces villes où ce sont d’abord les usines qui ont servi de musique pour inspirer quantités de groupes de rock dur devenus depuis légendaires. Nos petits gars d’Unforged (le nom est aussi d’inspiration sidérurgique) arrivent avec un premier album qui sent encore la tôle fumante directement sortie du laminoir.

Nico Alva (batterie), Mika Alva (guitare), Chrys (chant), Chris Antrop (basse) et Thommy (guitare) n’ont pas écouté que le doux bruit du haut fourneau des usines Krupp du bout de leur rue, ils ont aussi prêté une attention plus que soutenue aux albums de Metallica (les vrais, ceux de 1983-88), de Pantera, Trivium, Slipknot et un peu de hardcore pour forger leur philosophie musicale personnelle.

Il ne faut donc pas s’étonner de découvrir ici une première œuvre qui fait tout péter, explosant les portes de l’enfer par où vont se déverser cavaliers de l’apocalypse, ogres en armure de fonte, trolls redynamisés au jus de plomb fondu, équipages de chars lourds aux chenilles rouges de sang ou tueurs fous sortis de l’asile. L’album ʺEye for an eyeʺ opte partiellement pour le disque concept qui raconte une histoire de tueur en série et de vengeance s’ensuivant, afin de lui faire payer ses meurtres. C’est ainsi que les premiers morceaux constituent une bouffée d’air chaud qui nous colle gentiment au plafond au rythme du défilé impitoyable de ʺSerial killerʺ, ʺEye for an eyeʺ et ʺAntiheroʺ.

La suite reste de haute tenue mais révèle des influences mal dissimulées. ʺPriorʺ fissure les tympans dans une cavalcade métallique et hardcore vivifiante où les accélérations et les solos ont le mot ʺMetallicaʺ écrit dessus. On a beau remettre un bout de couverture sur ce mot, le souffle des guitares la fait encore voleter et on découvre en plus les mots ʺAnd justice for allʺ bien visibles sur le morceau ʺUnforgedʺ. On replace encore une fois la couverture mais le vent la soulève encore pour révéler les mots ʺHarvester of sorrowʺ juste en dessous de la chanson ʺFight for your lifeʺ. La prochaine fois, il faudra penser à lester un peu plus la couverture pour ne pas révéler qu’Unforged a plein de disques de Metallica planqués sous les blousons. Mais comme ces jeunes cavaliers redonnent des coups de fouet aux vieux maîtres de Metallica quand ils s’inspirent de leurs premières œuvres, on ne va la leur jeter la pierre. Tout cela reste en effet très attachant du fait de l’enthousiasme juvénile et de la sincérité adolescente qu’ils mettent dans ce disque.

Le groupe :

Nico Alva (batterie)
Mika Alva (guitare)
Chrys (chant)
Chris Antrop (basse)
Thommy (guitare)

L’album :

ʺSerial Killerʺ (05:47)
ʺEye for an Eyeʺ (05:46)
ʺAntiheroʺ (05:34)
ʺPriorʺ (02:49)
ʺScream for Meʺ (05:47)
ʺUnforgedʺ (04:44)
ʺFight for Your Lifeʺ (05:03)
ʺI’m Awayʺ (03:30)

https://unforged.bandcamp.com/album/eye-for-an-eye
https://www.facebook.com/unforgedband/

Pays: DE
Fastball Music
Sortie: 2021/10/01

Laisser un commentaire

Music In Belgium