UNRULY CHILD – Big blue world

7 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Où l’on reparle d’Unruly Child à l’occasion de la parution de son nouvel album, une histoire qui commence à dater quelque peu puisqu’il faut se souvenir que ce combo a vu le jour il y a près de trente ans (1991) aux Etats-Unis. Et de fil en aiguille, de séparation en reformation, Unruly Child en est maintenant à son septième album, un ʺBig blues worldʺ qui fait suite à ʺUnruly Childʺ (1992), ʺWaiting for the sunʺ (1998), ʺUC IIIʺ (2003), ʺWorlds collideʺ (2010), ʺDown the rabbit hole – Side oneʺ (2014) et ʺCan’t go homeʺ (2017).

Derrière Unruly Child, on trouve une bande de vieux briscards du hard rock FM, à commencer par le chanteur Mark Free, connu pour avoir été une des blondinets accompagnant le mythique batteur Carmine Appice dans King Cobra au beau milieu des années 80. On retrouve également le guitariste Bruce Gowdy, connu pour ses états de services dans Stone Fury et World Trade. Le trio est complété du toujours fidèle Guy Allison (claviers) qui a gagné ses galons de célébrité chez les fameux Doobie Brothers. Entre deux albums d’Unruly Child, ces garçons occupent leur temps dans des projets solos (Mark Free et son ʺTormentedʺ en 1996), des remises en selle du groupe World Trade (pour Gowdy et Allison) ou des participations sur des albums d’artistes prestigieux, comme Glenn Hughes (Deep Purple), Bobby Kimball (Toto), Doobie Brothers, Boz Scaggs, Air Supply ou les Moody Blues.

Et voici donc un nouveau disque pour Unruly Child, qui a cloué l’aiguille de la pendule du temps définitivement sur 1987, avec des morceaux hard FM pleins d’allant et de fierté, comme savaient les faire leurs contemporains de l’époque, Dokken, White Lion, Warrant ou Cinderella, par exemple. Ces vieux singes nous offrent donc toujours les mêmes grimaces mis ils savent tellement bien les faire qu’on est rapidement convaincu par la maîtrise des propos, illustrés par des moments sympathiques comme ʺAll over the worldʺ, ʺDirty little girlʺ, ʺThe harder they will fallʺ ou ʺDown and dirtyʺ, le milieu d’album étant occupé par quelques morceaux moins énergiques mais plaisants.

Pour les nostalgiques du hair metal des années 80, ce disque viendra compléter utilement les rayons de la discothèque.

Le groupe :

Mark Free (chant)
Bruce Gowdy (guitare, claviers, chœurs)
Guy Allison (claviers, percussions chœurs)

L’album :

“Living In Someone Else’s Dream”
“All Over The World”
“Dirty Little Girl”
“Breaking The Chains”
“Are These Words Enough”
“Will We Give Up Today”
“Beneath A Steady Rain”
“The Harder They Will Fall”
“Down And Dirty”
“The Hard Way”

https://www.facebook.com/unrulychildband/

Pays: US
Frontiers Music
Sortie: 2019/08/09

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!