VAIANA, Pierre – Amuri & Spiranza

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Grand spécialiste du saxophone soprano Pierre Vaiana est un artiste qui a su développer un style unique et reconnaissable où, il développe des sonorités chaleureuse sur ses thèmes de prédilection, le dialogue entre les cultures et le dialogue. De ses débuts sous l’aile d’un certain Jacques Pelzer l’artiste va étudier de Liège à New York en passant par Paris, vivre à la fois aux US où il étudie les racines du jazz puis en Afrique (Bénin, Côte d’Ivoire, Mali…) ou encore en terres méditerranéennes comme la Sicile pour retrouver les racines de ces ancêtres. Après de multiples expériences musicales à travers le monde, le musicien de retour de Sicile a choisi de revenir à ses origines pour composer, s’associer à quatre musiciens pour former un quintet où l’osmose s’est rapidement installée, pour pouvoir transcrire en musique un jazz mélodieux et serein. Trois années de réflexion sur les valeurs essentielles de la vie ont permis au musicien de proposer un travail artistique tourné vers le désir de paix, d’harmonie, d’amour et d’espérance pour nous parler des éléments fondamentaux comme l’eau ou le vent…ou encore de souvenirs de ses origines. Ci-dessous le Teaser en guise d’amuse-bouche :

Pour ce nouveau projet le saxophoniste s’associe ici au guitariste kosovar Artan Buleshkaj, au violoncelliste Lode Vercampt, au contrebassiste Boris Schmidt et au batteur Lionel Beuvens pour élaborer des compositions tels des paysages que l’on croit connaître mais que l’on redécouvre à chaque fois ! Produit par le label liégeois Home Records cet album offre effectivement un travail feutré tout en délicatesse avec la perception de chaque note ou de chaque arpège à l’image du premier extrait que je vous propose, la première composition de l’opus :

Un clip où l’on voit notre artiste mais aussi des images et paysages liés à ses origines avec même, des traces de l’histoire de sa Sicile natale ou encore l’écriture en court ou la genèse d’une composition où d’un point de vue musical, on constatera la présence en partie centrale d’un passage plus expérimental inspiré je suppose par l’une ou l’autre improvisation. Sinon il est clair que pour pouvoir apprécier le contenu de ce recueil, je vous propose de vous installer confortablement dans votre fauteuil et d’écouter avec attention chaque sonorité et ce, pour chacun des instruments utilisés avec toujours un travail précis et posé où l’on perçoit le côté chatoyant du saxophone mais aussi son côté oriental comme sur l’extrait suivant :

Trace manifeste des nombreux voyages de l’artiste nous emmenant d’un continent à l’autre sans oublier çà et là des passages plus aventureux où, les musiciens et surtout le maître de cérémonie s’égarent sur des chemins de traverse. Arpèges de blues et sonorités orientales ne font qu’un ! En fait on voyage à travers les contrées mais aussi, à travers les courants musicaux passant d’un jazz feutré à une musique plus expérimentale sans oublier, un détour vers l’Orient. En fait un voyage dans tous les sens du terme car ici l’essentiel, c’est de se laisser bercer et emporter par un perpétuel jeu empreint de délicatesse tout en laissant la place à de nombreux passages à la limite psychédélique sur une base musicale alliant jazz et blues !

Comme pour toutes les réalisations du label liégeois (merci à Michel Van Achter pour son minutieux travail d’enregistrement et de mixage), on retrouve ici le désir de proposer un rendu sonore où, chaque instrument et donc chacun des musiciens sont mis en valeur en retranscrivant au détail près l’émotion et l’inspiration de chaque protagoniste !

Et pour mieux vous imprégner de cet album et de son concepteur, je vous propose pour terminer ces deux derniers extraits :

L’équipe en place:
Pierre Vaiana (saxophone soprano, composition)
Artan Buleshkaj (guitare)
Lode Vercampt (violoncelle)
Boris Schmidt (contrebasse)
Lionel Beuvens (batterie et percussions)

L’album:
“Bianca Muntagna”
“Acqua”
“Vento”
“Sabbia”
“Palazzo Adriano (finalmente)”
“Non ho l’intenzione di morire ! “
“Guifa”
“Waterschei”
“Amuri & Spiranza”
“Adasciu Adasciu”

Pays: Be
Home Records
Sortie : 2021/02/12

https://www.facebook.com/amurispiranza

https://www.facebook.com/homerecordsbe

NB : merci à Bertrand Squelard pour cet envoi…

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!