VANISHED SOULS – Vanished Souls

92 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Voilà bien un groupe mais aussi un album qui devrait marquer les esprits, c’est en tout cas l’impression qu’a laissé le groupe français Vanished Souls auprès de divers médias (Platentests, SaMusic, Longueur d’Ondes…), un opus éponyme puissant offrant un pop-rock à la croisée des chemins entre Pink Floyd, Archive et Radiohead. Ajoutez à cela des arrangements de brit’pop venus tout droit des sixties et, vous aurez une sorte de machine à single comme pour “You’re Not alone” qui tourne déjà sur Youtube et que je vous propose d’écouter dès maintenant (une revisite d’Alice aux pays des merveilles !) :

Un titre léger et aérien construit sur un refrain entraînant et une musique à mi-chemin de l’atmosphérique et d’un l’électro-pop martelé par une rythmique électro, le tout offrant à l’auditeur un morceau qui prend directement au corps et, qui plaira au grand public (plus de 15000 vues depuis avril !)…il y en aura encore (des vues) je suppose avec cette plage quelque peu mélancolique voir mystique comme il est dit sur le document qui accompagne la galette. Mais revenons au début de l’album avec tout d’abord une ballade profonde et mélancolique “Ghosts” voir même mystérieuse aux accents sentant bon les années 60, un morceau pop-rock où les chœurs ont de l’importance avec ça et là, quelques petites pointes d’humour. “My ROM” semble plus posé et plus sombre tout en gardant cette rythmique cadencée légèrement électro, que l’on retrouve dans plusieurs compositions et apportant un tempo qui trotte rapidement dans la tête. Attention lorsque cela s’énerve, le rock reprend ses droits et le chant part en puissance, tout en conservant du long, la volonté d’offrir des mélodies entraînantes et qui restent encrés en vous. Idem pour les incursions électro comme dans “Nauseous” apportant une dimension plus synthétique !

Sinon “Am Your Shadow” nous offre un autre extrait disponible, nous ramenant au côté sombre et mélancolique (le côté obscur de la force) sur un tempo lent voir lancinant, revigorée ensuite par des percussions électroniques et un chant décidé, le tout partant vers une sorte de skatecore :

“Between us and everything” et “No Suffering” offrent alors un passage soit plus aérien et plus atmosphérique soit plus mélancolique ou lancinant où, de légères effluves de synthés accompagnent un chant posé qui montre une nouvelle fois sa capacité à jongler avec les timbres allant souvent vers les aigus…sans oublier plus loin un travail tout en finesse de la guitare et des chœurs qui prennent au corps. On continue notre prospection à travers cet album avec le dernier extrait-vidéo disponible, “3.42” offrant alors un nouveau morceau dans l’air du temps et proche de certaines gloires actuelles avec ce chant électronique…qui va forcément plaire :

Pop-rock et cadence électro dynamise cette composition qui cependant, contient encore ce côté plus aérien et plus mélancolique, une belle osmose qui permet de proposer une chanson basée sur deux teintes distinctes. Sur ce on arrive tout doucement au bout de cet album avec d’une part une continuité plutôt pop et entraînante qui conserve de la douceur et de la finesse (“Shame”) et d’autre part, “Silencio” qui clôture l’opus avec une nouvelle composition multiple-facettes passant de l’atmosphérique au psychédélisme, ce qui montre tout le savoir-faire de la formation française !

Vanished Souls écrit aujourd’hui une nouvelle page de l’histoire du rock et plus particulièrement de ce que je pourrais appeler le pop-rock-électro car, la musique de nos amis français est variée et complexe à tel point, que l’on voyage à travers une multitude de courants musicaux enchevêtrés les uns aux autres sans jamais déranger ! Un véritable tour de force qui offre à l’auditeur qui sait prendre le temps d’apprécier le contenu sonore de cette excellente galette (plusieurs écoutes sont recommandées), la possibilité de passer du pop-rock à l’électro-rock…en passant par le rock-atmosphérique, le rock-alternatif, la cold-wave, le folk-rock et le rock-psychédélique. Tout ça dans un même album !

Line-up :
DriX (chant, guitare, ukulélé, percussions, claviers)
Svein (guitare, chant, percussions, claviers)
Fred (basse)
Yann et Julien (batterie et percussions)

L’album :
“Ghosts”
“My ROM”
“All forget”
“You’re not alone”
“Nauseous”
“Am your shadow”
“Between us and everything”
“No suffering”
“3.42 (Extended)”
“Shame”
“Silencio”

Pays: FR
Frozen Records/Chacy-publishing/Code & S
Sortie: 2019/09/13

https://www.facebook.com/vsteam/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!