VIOLENT SILENCE – Twilight Furies

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Retour du multi-instrumentiste/compositeur Johan Hedman et de son projet Violent Silence où l’artiste suédois se fait d’aider du puissant chanteur Erik Forsberg, du bassiste Simon M Svensson et du claviériste Hannes Ljunghall pour manifestement concevoir une musique complexe…légèrement agressive mais malgré tout équilibrée avec une instrumentation virtuose ! Tout en programme donc qu’il faut maintenant découvrir avec tout d’abord une courte intro qui débouche sur un épique de près de 16 minutes où, une démonstration à la batterie ouvre pour les synthés au sein d’un morceau qui semble d’emblée très progressif mais aussi très mélodique :

Un chant effectivement décidé vient alors se greffer sur une musique bel et bien complexe et travaillée avec aussi de nombreuses harmonies vocales qui, apportent un plus à cette composition où, les passages techniques aux claviers et aux fûts sont nombreux pour le plus grand plaisir des puristes. L’agressivité du chant pourra peut-être choquer certains sinon, on retrouve ici les éléments indispensables à un très bon épique progressif, avec de nombreux développés techniques et/ou mélodiques selon la coloration des synthés ou du piano…et toujours cette batterie qui parsème le morceau d’un grand nombre de démos techniques !

On continue avec une autre longue composition de près de 13 minutes où, l’on retrouve à nouveau le son du ‘xylophone’ (sons synthétiques) qui était déjà omniprésent sur le premier morceau, un style que l’on retrouvait déjà pour le projet Hidden Lands au sein duquel, on retrouve un certain Hannes Ljunghall…les deux projets étant liés bien sûr. D’ailleurs je retrouve ici les ambiances que j’avais découvertes lors de l’écoute des deux opus de cet autre projet avec ici aussi une dominance de ces sons mélodiques et modulés qui, participent fortement à l’architecture musicale des compositions. Une plus courte plage vient alors déposer de subtils accords rappelant le clavecin toujours élaboré à partir des synthés avec aussi des sons plus modernes tout en restant dans une atmosphère similaire aux débuts de l’album. Sur ce je vous propose un second extrait à découvrir :

On garde ici la trame auquel j’ai été habitué lors de l’écoute et de l’analyse des albums de Hidden Lands avec toujours ces sons synthétiques aux claviers et donc, cette orchestration progressive conservant une ligne musicale très mélodique, contrebalancé par une voix plus expressive. Les démonstrations techniques aux synthés continuent de foisonner à travers la musique de nos musiciens suédois et ce, pour un résultat des plus chatoyants mais, précisons aussi ce côté parfois répétitif justement dans les passages aux synthés…à vous de voir !

J’en termine en vous proposant l’écoute de la page titulaire qui, introduit à nouveau de beaux sons de piano et de synthés (xylophone synthétique…) puis alors, une orchestration souvent lumineuse et mélodique comme c’était le cas au début de l’album :

Hormis peut-être ce petit côté répétitif concernant les envolées aux synthés et ce chant parfois très expressif, le contenu de cet opus est un régal pour tous ceux qui apprécient les développés de claviers sans oublier ceux de la batterie sur les premières compositions, comme cette volonté de construire une musique des plus mélodiques et fluides. On est bel et bien dans l’univers de Violent Silence et Hidden Lands et c’est tant mieux pour tous les suiveurs sinon pour les autres, je vous conseille de le découvrir à travers ce recueil hautement progressif !

https://violentsilence2.bandcamp.com/album/twilight-furies

Pays: SE
Open Mind Records OM 021
Sortie: 2020/11/27

https://www.facebook.com/violentsilencemusic

Laisser un commentaire

Music In Belgium