WILDHEART – No Love

26 Participations

Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Si, comme votre serviteur, vous êtes friand(e)s de sonorités rock FM des années ’80, vous vous serez sans doute déjà plongé avec délectation dans le premier opus du groupe ninovois WildHeart. Cet album autoproduit avait été en son temps décortiqué avec beaucoup de finesse par mon ami et collègue François (lire la chronique).

Ce premier effort des Est-Flandriens avait beaucoup plu. Tant la presse que le public avaient apprécié l’univers du groupe ninovois gavé au hard rock classique et glam des années ’80, ce qui lui a d’ailleurs valu de signer un premier petit contrat avec le label allemand City of Lights Records.

Bref, les astres étaient parfaitement alignés pour permettre la sortie d’un nouvel opus intitulé « No Love » qui nous propulse dès l’intro dans l’ambiance du Sunset Strip vers l’année 1986. Produit par Joren Cautaers, la nouvelle galette a été masterisée en Suède par non moins que Monsieur Erik Martensson (Eclipse et W.E.T.).

Les membres du groupes n’ont pas changé. Il s’agit toujours de Farty au chant, de Foxx et Juice aux guitares, de Stevie Dee à la basse et de Thunderberck aux fûts. Quand on les voit, on se dit qu’ils sont tombés dans la marmite d’une potion magique qui a ouvert les couloirs du temps à ces visiteurs venus en droite ligne du temps béni des rockers aux cheveux longs et aux tenues en spandex…

Musicalement, la sauce prend à merveille dès les premières notes. On croirait à s’y méprendre avoir retrouvé une pépite oubliée d’une des légendes de la grande époque…

Vu les moyens modestes dont le groupe dispose à ce stade, on ne trouve pour l’instant qu’un seul morceau partagé sur la toile, la plage titulaire de l’album qui louche clairement sur le son de Survivor :

Si le groupe a gagné en maturité et affiné quelque peu son écriture, l’analyse faite à l’époque par mon collègue François reste pleinement d’actualité. Toute observation supplémentaire ne serait que du remplissage.

Bref, un album très sympa au son très américain. Chaudement recommandé aux amateurs de Mötley Crüe, Van Halen, Dokken, Whitesnake, Night Ranger…  Un album qui fait du bien et nous berce au son des souvenirs. Idéal à écouter sur la route des vacances ou au bord de la piscine cet été.

Le groupe sera à l’affiche du Wildfest 2019 ce samedi 25 mai à Grammont (release party).

Liste des morceaux :

  1. The Mirror
  2. A Stranger’s Eyes
  3. Nothing But Trouble
  4. Dutch Courage
  5. No Love
  6. One Way Ticket To Paradise
  7. Rumours
  8. Good To Be Bad
  9. The Winner’s Always Right
  10. Valerie
  11. Tonight We Rock

Le site officiel de WildHeart
La page Facebook officielle de WildHeart
La page YouTube de WildHeart
La page Instagram de WildHeart

Notre galerie de photos de WildHeart

Pays: BE
Independant Release
Sortie: 2019/05/25

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!