WINTERBLIND – Effigy

21 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Formation belge de métal-progressif à connotation black-métal, Winterblind en est aujourd’hui à son troisième effort discographique, après un EP en 2010 et un album sorti en 2015 avec aujourd’hui, ce Effigy qui nous permet à cette occasion de parler de combo de chez nous sur notre site bien-aimé. Originaire d’Anvers et pratiquant finalement un métal-progressif expérimental teinté de groove et d’atmosphères chaotiques, Winterblind nous embarque directement dans son univers métallique construit sur des ambiances où, métal et rock-alternatif s’additionnent avec même des passages étrangement plus posés sur la première composition Stride mais aussi un chant agressif et ténébreux à la limite du guttural. Finalement une conception assez complexe jouant sur diverses atmosphères et divers styles où, les deux côtés de la force sont réunis en un seul concept sonore, comme un gant de velours dans une main de fer permettant à un large public proche des courants du métal d’apprécier le travail du combo belge.

Même si certains passages sont fortement brutaux et acides, l’ensemble reste malgré tout accessible grâce à cette alternance plutôt bien foutue qui consiste, à placer entre les moments de pure brutalité des passages plus softs voir plus aériens ce qui permet de passer d’un rock-alternatif à un heavy-rock bourru où le chant se fait lui aussi plus brutal. On remarquera même à certains moments des breaks me rappelant également le mouvement du djent-métal, la preuve avec ces cassures instantanées qui font la jonction entre un moment trash-métal et un passage quasi intimiste où la basse et la batterie jouent cavalier seul. Au final on voyage allègrement d’un courant musical à un autre, en gardant comme fil rouge, la volonté de percuter l’auditeur tout en le secourant la seconde d’après histoire de souffler le chaud et le froid !

Nos amis anversois nous offrent ici un album multiple-colorations à dominance métallique où, les musiciens et le chanteur ont choisi de fusionner les genres parfois avec délicatesse (quoique) et parfois avec la volonté non dissimulée de casser vos neurones et vous faire perdre la tête. En tout cas c’est efficace et le contenu de cet opus ne manque point de puissance et de piquant, passant de l’alternatif au black-métal sans oublier l’expérimental et même des relents de funk…et oui ! Fusion métallique droit devant !

https://winterblind.bandcamp.com/album/effigy

Line-up :
Fabian Villarroel Benitez (chant)
Nathaniel Mon Père (guitare)
Thierry Wijckmans (guitare)
Jan Kennes (basse)
Felix De Rycker (batterie et percussions)

L’album :
“Torus”
“Stride”
“Screen Queen”
“Black Scholes”
“My Public Anatmoy”
“Never Change”

Pays: BE
Autoproduction/Hard Life Promotion
Sortie: 2019/02/16

https://www.facebook.com/winterblindband/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!