XANTHAN – Succubus swing

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Pour les chimistes, la xanthane est une gomme qui permet de gélifier et densifier certaines préparations alimentaires comme les sauces, par exemple. Mais nous n’allons pas rester dans le domaine de l’industrie alimentaire ici, quoique Xanthan, le groupe, va nous nourrir abondamment de sa musique complexe et expérimentale.

Nous avons ici affaire à un trio originaire de Houston, au Texas, qui se différencie considérablement des autres formations rock que l’on peut trouver dans la région et qui pratiquent en général ce bon gros rock sudiste pour rednecks endurcis, gardiens de troupeaux ou camionneurs culturistes. Ici, on est dans un rock à la fois progressif, jazzy, déroutant et expérimental qui a quelques arriérés de solde à payer à des influences comme Mr Bungle ou Primus.

Boz Miller (batterie), Max Miller (guitare) et Corin Gatwood (basse, chant) sont les parfaits prototypes des geeks forts en maths qui vivent dans un monde à eux, sans prêter attention aux tourments ou aux modes du monde extérieur. À force de faire du bruit dans le garage de la maison de Corin Gatwood, le trio a fini par composer un premier album dont le seul défaut une brièveté quasiment odieuse : 22 minutes pour six morceaux.

Mais ce ʺSuccubus swingʺ compense sa petite taille par une densité musicale qui laisse pantois. Principalement instrumental, le rock progressif puissant et râpeux du groupe convoque des sonorités métalliques et grunge tout en s’échappant dans tous les sens, imprévisible sur les rythmes, tournoyant sur la guitare et compulsif sur la basse. Le gros martèlement rythmique et la basse élastique de ʺHYBYCʺ nous interpellent d’entrée de jeu, faisant comprendre que le voyage sonore va être captivant. Les types savent à peu près tout faire, y compris du funk rock efficace (ʺ1934ʺ), des montages de guitares labyrinthiques heavy prog (ʺColliskeions : 23ʺ, ʺBump of excellenceʺ), ou l’entretien de bizarreries sonores (ʺMrs. Haanʺ). Les titres des morceaux sont assez révélateurs de l’esprit un peu inclassable qui règne sur cet album.

ʺSuccubus swingʺ a été enregistré dans le salon de Corin Gatwood mais il faut reconnaître que le son est impressionnant. On se retrouve face à des petits génies du bricolage qui transforment en or les petits bouts de ferraille qu’ils touchent. Et donc, on aura compris que ce ʺSuccubus swingʺ est hautement recommandé.

Le groupe :

Boz Miller (batterie)
Max Miller (guitare)
Corin Gatwood (basse, chant)

L’album :

HYBYC (02:53)
1934 (02:31)
Colliskeions: 23 (05:06)
Bump of Excellence (05:54)
Ms. Haan (01:28)
In Killeen (04:02)

https://xanthan.bandcamp.com/releases
https://www.facebook.com/xanthan.band

Pays: US
Autoproduction
Sortie: 2022/05/24

Laisser un commentaire

Music In Belgium