XO & THE NUDE HOURS – Whatever you say is good for me

18 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

A ma droite, François Milet, musicien pop belge dont le repaire se situe à Nivelles. L’homme est connu pour opérer généralement avec son complice Sébastien Flémal dans de nombreux projets, comme Monsieur Toto, ViewMaster, Paperweight, Mycatisgreen, Mono[Pol], Alisse ou Safe Side. En solo, François Milet cultive aussi son amour de la pop indépendante sous ce nom de The Nude Hours, et cela fait d’ailleurs vingt ans que ça dure. A ma gauche, Sylvie Lacheray, chanteuse normande, connue sous le nom de XO.

C’est à l’occasion d’un concert bruxellois fêtant les vingt ans de The Nude Hours que François Milet et Sylvie Lacheray font connaissance. Ils se découvrent une passion commune pour Elliott Smith et décident de faire un disque ensemble. Les deux musiciens vont travailler à distance, s’échangeant des fichiers musicaux entre Nivelles et Rouen. Au départ, il est question de faire un EP quatre titres mais vous savez ce que c’est, quand l’inspiration s’en mêle et que ça veut rigoler un peu, on se retrouve finalement avec une dizaine de chansons. C’est Sylvie Lacheray qui mixe et qui produit l’album, assurant également la mastérisation de neuf chansons sur dix (la dixième, ʺDon’tʺ, étant mastérisée par Harris Newman. De son côté, François Milet met aussi la main à la pâte en concevant la pochette du disque.

Le résultat est ce ʺWhatever you say is good for meʺ, un premier album commun sous le nom de XO & The Nude Hours. C’est une belle réussite qui sculpte des morceaux dans une pierre douce et tendre, avec cette suite de chansons délicates et oniriques. Une batterie (manipulée par un troisième larron appelé Thomas Demarle) intervient sur trois titres, dont ʺThe friendship braceletʺ qui est la chanson la plus rock de l’ensemble, avec une solide rythmique enlevée soulignant une ambiance plus urgente sur ce morceau. Pour le reste, un croisement entre délicatesse cotonneuse et la culture d’ambiances subtilement sombres invite à un voyage calme et reposant dans une pop soyeuse et bien faite, dont ʺNot on the upsideʺ, ʺDon’tʺ, ʺSmokeʺ, ʺMy sweetest fearʺ, ʺThe streetsʺ ou ʺWho willʺ sont les pièces les plus remarquables.

Le groupe :

François Milet (chant et instruments)
Sylvie Lacheray (chant et instruments)
Thomas Demarle (batterie)

L’album :

ʺNot on the upsideʺ (04:01)
ʺDon’tʺ (02:42)
ʺChasing highsʺ (04:06)
ʺThe friendship braceletʺ (03:18)
ʺSmokeʺ (03:57)
ʺThat doorʺ (03:30)
ʺMy sweetest fearʺ (03:16)
ʺA shellʺ (03:35)
ʺThe streetsʺ (04:14)
ʺWho will ?ʺ (02:49)

https://paperheartmusic.bandcamp.com/album/whatever-you-say-is-good-for-me
https://www.facebook.com/Thenudehours-435705116527366/

Pays: BE
Paperheart Music
Sortie: 2020/04/29

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!