Reena Riot et Roland : une leçon de blues

0 Participations

C’est une grande soirée pour moi, je vais d’abord revoir avec un certain bonheur Reena Riot en mode électrique, j’avais découvert cette jeune fille bourrée de talent en première partie de Tony Joe White à l’Ancienne Belgique, il y a à peine 20 jours. Ce soir Reena est accompagnée de son groupe et d’un invité de talent : Roland Van Campenhout, le père du blues, le maître que tous les bluesmen et amateur de blues respecté. Le second invité est Lola, une voix terrible. Lola, aka Laura Groeseneken, est une jeune chanteuse originaire de Leuven, bourrée également de talent. Elle a collaboré avec AKS et a notamment chanté “Tomorrow Never Dies” avec The Brussels Philharmonic Orchestra conduit par Dirk Brossé. Allez voir la vidéo sur YouTube. Lola est également graphiste-designer chez IKEA. Le concert est gratuit et se passera au café Rits dans le cadre du Stoemp Brusselse Café, une belle organisation.

Je suis donc très tôt au café Rits, car je veux être aux premières loges pour voir notre petit prodige Naomi en concert. Je vais donc assister au sound check. Il n’y a personne ou presque personne pour l’écouter. Par la suite, on passera aux choses sérieuses devant une salle comble et attentive, tu le mérites bien Naomi, tu as du talent et de la classe. Naomi va débuter la première chanson seule avec un filet de guitare et sa voix puissante, il s’agit de “Dedicated”.

Ses trois musiciens : Jan Myny (guitare et claviers), PJ Seaux à la basse et Antoni Foscez à la batterie arrivent sur scène pour entamer “Strung Out” avec Naomi. Il s’agit du premier extrait de son E.P., les musiciens sont excellents. La voix de Naomi est prenante. On passe ensuite à “Sing” avec Lora aux backing, morceau très rock du reste, les deux voix se complètent parfaitement. On continue avec un petit peu de douceur, “Stop Reverse”. Pour “Tom The Model”, Laura tient la barre au chant, la guitare est tenue avec classe par Naomi. Quand Naomi se met au chant, cela prend une autre dimension et monte en puissance. On continue avec “Soft Focus” suivi de “Running With The Wolves” où Naomi nous fait fondre comme un glaçon au soleil du blues.

“Take A Steer” est extrait de l’E.P. de Naomi, une petite envolée vocale, il est prenant ce morceau. Pour “Dream On”, le Maître Roland vient se caler à la guitare, une leçon de blues est donc donnée. “Nasty Girl” est un cover de The Notorious B.I.G., belle reprise très bien réarrangée, les deux voix sont à la barre. Avec “The Dog”, c’est puissance et rock’n’roll. Avec “Lost’N’Found”, une étoile est née, Naomi, tu as une voix de tueuse. “I Belong To You” est une petite merveille. “This Mess We’Re In” avec le retour de Maître Roland à la guitare et au chant, Pappy blues n’a plus rien à prouver. “Born Like A Lion” termine très bien ce très beau concert.

Il ne faut surtout pas laisser veiller un talent comme cela, il faut le programmer en concert. Naomi fait partie de la génération montante du blues, c’est une Selah Sue puissance 20. J’ai passé une soirée mémorable, Naomi a du talent, mais Laura ne donne pas sa part au chien non plus.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :