Concert SLANG au Foyer Culturel de Soumagne ce 8.05.2004

0 Participations

Excellent concert du trio belge Slang au Foyer Culturel de Soumagne ce 8.05.2004. SLANG est un groupe clairement novateur et à la manière d’AKA MOON, il fusionne du Rock avec du Jazz, mais du Jazz dans sa composante la plus moderne, la plus “World Music”. Il a déjà deux splendides albums à son actif : le premier “Los Locos” en 1999 et le second “Save the Chilis” en 2001. Tous les deux ont été enregistrés chez Carbon 7 (comme ceux d’AKA MOON). Un troisième devrait sortir cette année et je dois avouer que les quelques morceaux qui en ont été joués augurent un tout grand cru et une nouvelle évolution.

Devant une assistance squelettique d’une trentaine de personnes, SLANG a livré une prestation passionnante, pleine de fougue, de subtilité et d’originalité. La renommée de ce groupe DOIT absolument exploser.

Manu HERNIA est aux saxophones et aux flûtes. Avant SLANG, j’avais découvert ce saxophoniste en première partie de Mike STERN à Sprimont en 1996. La pureté de ses sonorités et ses compositions m’avaient suffisamment plu pour que j’achète son album “Acid Color”, publié en 1994, auquel Michel SEBA avait déjà un peu participé. Dans SLANG, il est, à mon sens, le plus Jazz de l’ensemble. Si la parenté avec Fabrizio CASSOL est marquée, ses envolées en solo sont plus courtes et moins alambiquées ; les sonorités sont toujours très pures et il utilise autant les flûtes que les saxophones ce qui marque bien sa propre personnalité et sa diversité. Jan GARBAREK fait certainement également partie de ses influences pour le doigté comme pour les ambiances.

Michel SEBA est un véritable percussionniste qui allie fougue et souplesse, puissance et finesse. Il frappe autant avec ses baguettes qu’avec ses mains ; il éloigne ou rapproche ses fûts et congas au gré de ses besoins. Par souci d’efficacité probablement, il conserve même parfois une de ses baguettes en bouche pendant qu’il martèle une de ses percussions à main nue. Spectaculaire et de haute qualité! Il me semble clairement influencé par les percussionnistes indiens et, plus particulièrement, par Zakir HUSSAIN et Trilok GURTU.

Je suis le bassiste François GARNY depuis longtemps. Je l’ai découvert dans “Rock Palast” et sur l’album “Cities of the Heart” derrière un de mes musiciens préférés, le multi-instrumentiste Jack BRUCE, dans les concerts qu’il donnait pour ses 50 ans en 1993 (avec Ginger BAKER, Gary MOORE, Simon PHILLIPS, Clem CLEMPSON, …). Je l’ai vu en scène derrière l’ex-SCORPION Uli Jon ROTH et deux fois, au Spirit, avec les guitaristes Jean-Pierre FROIDEBISE et Rob TOGNONI (voir mes commentaires sur ce site). Il a également joué avec ARNO. Dans SLANG, il représente le côté le plus Rock. Il est le compositeur unique de 50% du répertoire du groupe et le co-compositeur du reste. A mon sens, il est le “son” si spécifique de SLANG : souvent agressif, carré, bourré de distorsions, parfois très technique et complexe (à la Jack BRUCE), parfois grattant sa basse comme une guitare. Depuis le deuxième album, il chante également et sa voix peut tout autant suivre le même traitement que sa basse et renfermer beaucoup d’effets sonores. Une des différences marquantes entre SLANG et AKA MOON est d’ailleurs le jeu de basse peu influencé par Jaco PASTORIUS chez François GARNY contrairement à Michel HATZIGEORGIOU (si l’on peut ne pas être influencé par PASTORIUS évidemment).

A noter un épisode comique après un merveilleux premier morceau. Question d’un spectateur plutôt âgé au fond de la salle : “Savez-vous jouer du Jazz?” Le groupe, sans réaction, repart alors dans la suite de son spectacle. Le spectateur quitte alors la salle au milieu du morceau suivant. Cela montre parfaitement que SLANG n’est pas un groupe “classique” et que l’on aborde pas ce groupe avec un esprit sectaire. Que de fois un Miles DAVIS, par exemple, n’a-t-il pas entendu ce genre de réflexion?

Bref, un groupe à revoir qui passera au Spirit le 25.05. Avis à tous les amateurs de découvertes : Ne manquez surtout pas ce groupe passionnant dans ce petit paradis verviétois.

A noter qu’il y avait en première partie de ce concert, un duo (guitare et basse) composé de deux jeunes musiciens, Michel MAGALON et Jean-Christophe SONNY, qui n’a joué malheureusement qu’une vingtaine de minutes une musique proche de ce que produisait Larry CORYELL fin des années 60, début des années 70. Le premier morceau était d’ailleurs une composition de John COLTRANE (qui était à l’époque très souvent repris à la guitare). Agréable!

Très bonne soirée dans une belle petite salle à la bonne acoustique.

JPS1er

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :