BRAKES au Botanique (Witloof Bar), le 13 janvier 2006

0 Participations

Je me réjouissais d’aller voir Brakes sur scène, tant j’ai purement et simplement adoré leur
Give Blood
. La question du jour était “combien de temps arriveront-ils à tenir sur scène?”. Il faut dire, avec seulement un album de 30 minutes en main, et pas de première partie, c’était une question facile… Mais, finalement, est-ce important? Parce que ce que veut Brakes, c’est aller à l’essentiel. Ne pas traîner les choses en longueur plus que le strict nécessaire. De l’énergie brute et sans fioritures… Et, en effet, même si quelques chansons inédites ont complété la playlist, le concert n’a pas duré beaucoup plus de 45 minutes. Mais quelles 45 minutes! Intense, point barre. D’ailleurs, le groupe le vit plus qu’intensément, le concert. Après dix minutes, Eamon Hamilton (chanteur/guitariste) est déjà en nage, à se demander comment autant d’eau peut sortir d’un si petit gars. Et le public a l’air immédiatement conquis par ces chansons parfaites, rigole après les chansons courtes auxquelles il ne s’attend pas forcément (“Cheney”: 10 secondes), et “All Night Disco Party” semble mettre tout le monde d’accord: Brakes est un putain de bon groupe.

Quelques envolées country-punk plus tard, Brakes s’en va, après un triple “Comma comma comma full stop” doublé d’un deuxième “Cheney”, et le “Jackson” emprunté à Johnny Cash en guise de rappel. Merci, les gars, revenez transpirer dans nos caves dès que vous voulez…

Playlist:
Hi how are you > Heard about your band > Pick up the phone > I can’t stand to stand beside you > Cheney > Saturday > If I should die > You’re so pretty > Shut us down > All night disco party > Ring a ding ding > What’s in it for me > Tabitha > Sometimes always > The most fun > NY Pie > Comma comma comma full stop (pas sur la setlist) > Rappel: Fell in love with a girl (non joué) > Jackson


Les autres photos de Brakes

Photo © 2006 Kevin Dochain

Une pensée sur “BRAKES au Botanique (Witloof Bar), le 13 janvier 2006

  • janvier 4, 2007 à 13:59
    Permalink

    Bof Bof, faut ê un fan car je les ai déjà vus à deux reprises (première partie de Editors au vooruit en Jan 2006 puis en première partie des Killers à l’AB le 14/11/06) et je n’ai rien trouvé de très croustillant excepté all night disco party et les influences sont très très éloignées…

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :