SMG Music Fest Forever

0 Participations

Chaque année, l’annonce du SMG Music Fest, le festival le plus atypique du circuit, provoque en nous une incommensurable euphorie. Atypique car ce n’est pas tous les jours que des groupes à guitares (on parle de groupes de rock, pas de cover bands…) jouent sous un chapiteau au beau milieu d’une fête foraine. Euphorie car l’édition 2022 va encore plus loin et conforte la position de Sart-Messire-Guillaume sur l’échiquier alternatif.

Au fil des ans, la petite bourgade du Brabant Wallon s’est en effet forgée une solide réputation auprès des amateurs de rock indé grâce à des passionnés qui écument les salles de concert jusqu’à Austin à la recherche des next big things. Et on doit bien reconnaître qu’ils ont un certain flair en la matière.

Quelques exemples parmi d’autres pour vous en convaincre : La Jungle joue maintenant depuis quelques années aux quatre coins de l’Europe, High Hi était programmé au début de l’été à Rock Werchter alors que Pip Blom a récemment ouvert au Cirque Royal pour Franz Ferdinand et Bloc Party. Ou encore Ulrika Spacek dont les deux premiers albums ont été classés dans le prestigieux top 100 annuel de Rough Trade.

Même l’an dernier, pour une édition à la jauge limitée pour cause de Covid, ils avaient notamment réussi à choper Equal Idiots, le furieux duo qui a assuré la première partie de Jack White à Forest National le mois dernier et Personal Trainer dont le premier album est annoncé avec une release-party prévue au Botanique cet automne.

Inutile donc de vous dire que l’on était particulièrement curieux de découvrir l’affiche de la septième édition. Et une fois encore, la qualité du line-up s’annonce inversement proportionnelle au prix d’entrée (fixé à… 9 EUR). Un line-up exclusivement britannique qui sent bon le post-punk dans le sens le plus noble du terme. Petit tour d’horizon…

Les gaillards de Traams se sont montrés assez discrets depuis la sortie de « Modern Dancing » en 2015 et leur visite aux Nuits du Bota et à Dour l’année précédente. Mais ils sont désormais de nouveau en selle et viennent de publier « Personal Best », leur nouvelle plaque qu’ils viendront présenter en primeur à Sart-Messire-Guillaume… en lieu et place du Cactus Festival de Bruges où ils étaient au départ programmés. Conçue pendant la pandémie, elle ouvre de nouveaux horizons à un groupe qui s’est inventé un univers krautrock bardé de pointes électroniques hypnotiques dont The Horrors sont friands.

Originaires de Brighton et adeptes d’une vision plus radicale où la tension occupe une place prépondérante, Egyptian Blue risque de mettre le chapiteau à sac via leurs compositions alliant l’urgence de Wire et le math rock sophistiqué de Foals. Steve Lamacq, le célèbre animateur de BBC 6 est un fan, ils ont tapé dans l’œil de Joe Talbot (Idles) et le NME les encense. Ajoutez à cela un passage au dernier Glastonbury et vous comprendrez qu’ils ne débarqueront pas pour faire de la figuration.

Dans un style tout aussi intense, on sera curieux de découvrir sur scène Sprints et The Lounge Society. Issus de la bouillonnante scène Dublinoise emmenée par Fontaines D.C. et Gilla Band (ex-Girl Band), les premiers nommés s’en démarquent toutefois via des influences grunge pas très éloignées des Distillers par exemple (la voix rauque et énervée de la chanteuse Karla Chubb n’y est pas étrangère).

Les natifs d’Hebden Bridge, dans le nord de l’Angleterre, privilégient quant à eux une rage retenue à la manière de Squid ou de Black Midi. Pas étonnant qu’ils soient signés sur Speedy Wunderground, l’excellent label du génial Dan Carey. « Tired Of Liberty », leur premier album, sort le 26 août et le SMG sera l’un des premiers endroits où l’on pourra le découvrir sur scène. Avant les Leffingeleuren et le Botanique. Quand on vous disait qu’ils avaient du flair…

Et comme tout SMG qui se respecte passe par une after digne de ce nom, cette année, c’est Fabrice Baudour alias DJ Boods qui balancera ses meilleurs sons jusque tard dans la nuit. Pointure dans le milieu, il s’occupe notamment de la programmation du Salon à Silly mais il ne s’agit là que d’une infime partie de son emploi du temps intégralement consacré à sa passion. Ou comment agréablement jeter un sort à quelques cruchons sans sentir le souffle des videurs vous presser vers la sortie…

La septième édition du SMG Music Fest se déroulera le vendredi 9 septembre à partir de 19h à Sart-Messire-Guillaume, du côté de Court-Saint-Etienne, à une dizaine de kilomètres de Louvain-la-Neuve. Infos, détails et tickets via le site officiel du festival.

See you there !

Laisser un commentaire

Music In Belgium
%d blogueurs aiment cette page :