Plus jamais ça!

0 Participations

Après l’affaire Weinstein dans les milieux du cinéma, la parole a commencé à se libérer. Un article paru sur le site Metal Sucks (à lire ici) nous apprend que le booker américain John Finberg a profité de sa position de force pour avoir des comportements inappropriés avec toute une série de personnes. Il faut dire que son agence First Row Talent est quasiment incontournable pour tous les artistes désireux de se produire sur le marché américain. Et le prédateur en a profité pour laisser libre cours à ses pulsions en sachant qu’il avait les victimes sous son emprise et qu’elles n’oseraient rien divulguer.

Pas de chance, depuis la campagne #metoo, les victimes ont commencé à parler et à livrer des détails sur les pratiques répugnantes de cet individu.

La réaction ne s’est pas fait attendre puisque l’on a vu fleurir le message suivant sur les réseaux sociaux:

“First Row Talent is no longer booking Battle Beast in North America or anywhere in the world.
Abuse, racism and sexism have no place in music business nor anywhere else for that matter.”

“First Row Talent n’assure plus le booking de Battle Beast en Amérique du Nord ni ailleurs dans le monde.
Les abus, le racisme et le sexisme n’ont pas leur place dans le business musical, ni dans aucun autre domaine d’ailleurs.”

Parmi les groupes qui ont tourné le dos à cette agence, citons Battle Beast, Amorphis, Delain, Swallow The Sun, Amaranthe, Nightwish… Gageons que la liste va encore s’étoffer.

En espérant que le mouvement fera boule de neige pour plus d’éthique dans le milieu des organisations de concerts.

Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :