Sorties en bref (16)

4 Participations

Dans ce 16e numéro de “Sorties en bref”, plusieurs artistes renommés du paysage musical francophone (mais pas uniquement) se rappellent à notre bon souvenir…

1) MARINA KAYE – Twisted

Artiste: Marina Kaye

Marina Kaye est une chanteuse française de 21 ans révélée il y a quatre ans par son premier single Homeless, alors numéro 1 des ventes en France. Avant cela, elle n’avait jamais imaginé devenir chanteuse. Enfant timide, se qualifiant elle-même de « différente », elle ignorait qu’elle savait chanter jusqu’à ce qu’une de ses amies ne le lui fasse remarquer.

Après que cette dernière l’ait inscrite à « La France à incroyable talent », elle remporte l’émission en 2011 à l’âge de 13 ans. En 2012, elle signe avec TGIT Music pour préparer son premier album, Fearless, faisant partie des meilleures ventes en France et certifié double platine. Son tube, Homeless ainsi que sa chanson Freeze You Out, écrite par SIA, ont été vus des millions de fois sur YouTube. Aujourd’hui, deux ans après la sortie de son second album, Explicit, Marina frôle les 80 millions de vues sur sa chaîne YouTube et s’apprête à sortir son troisième album.

Sa voix – puissante et harmonieuse – se fait plus pop et théâtrale que dans ses précédents albums, un atout pour la parolière qu’elle est aussi. Son style musical peut passer d’une ballade au piano à des sons plus électro et RnB, mais l’élément clé de sa musique reste sa capacité à créer une ambiance particulière et intime à travers ses paroles. Ses chansons sont toujours « très personnelles », même lorsqu’elles se dévoilent à travers un ensemble de métaphores.

Un album d’un niveau inattendu. Le top de la variété mainstream!

Album: Twisted
Style: Pop
Label: PIAS
Date de sortie: 06/11/2020
Icône Site web, monde, global Gratuit de Wondicon https://www.marinakaye.com/
facebook https://www.facebook.com/MarinaKayeOfficial/
Icône Twitter Gratuit de Social icons https://twitter.com/MarinaKayeMusic
Instagram icone https://www.instagram.com/marinakayeofficial/?hl=fr

 

2) YAEL NAIM – Unreleased Nightsongs (EP)

Artiste: Yael Naim

Le 20 mars dernier Yael Naim publiait Nightsongs, sans se douter que ces chansons intimes constitueraient l’une des bandes son improbables de l’une des périodes les plus étranges et difficiles que nous ayons eu à traverser. Au moment de reprendre la route pour une tournée très particulière et rare, Yael publie 3 morceaux inédits issus de ces sessions, ainsi qu’un morceau composé récemment sur une œuvre de Christian Boltanski à la demande de la Fondation Louis Vuitton. 

« Voyage folk et intime d’inspiration nocturne le nouvel album de Yael Naim agit comme un envoûtement » (ELLE)

« Délicat Nightsongs (…) l’allure de confidences soufflées à l’oreille (…) cet écrin à la fois minimaliste et précieux stimule Yael Naim qui reste émouvante sans tomber dans le pathos ou l’impudeur » (Libération)

« Un album dont le voyage intérieur mène vers des moments d’émotion d’une beauté absolue, qui nous aide à respirer dans ce monde privé d’oxygène. »  (L’humanité)

« Un disque épuré, éclairé d’une lumière particulière » (Arte Journal)

« Son disque tombe à pic. Sa sublime voix et son quatrième album sous son nom, d’une beauté rare, d’une lumière et d’une douceur bienvenues, sont des médicaments pour soigner les angoisses, un cadeau pour soulager notre confinement. Note 4,4/5 » (Le Parisien)

« Esthétiquement l’album de Yael Naim est exigeant » (L’Obs)

« il déborde de créativité et de poésie (…) on adore ses mélodies fines comme de la dentelle qu’accompagne une voix cristalline véhiculant une émotion de chaque instant » (Version Fémina)

« Comme une invitation au rêve et à l’introspection (…) Envoûtant » (Le Parisien Week End)

« Un écrin de folk intimiste » (Rolling Stone)

Tout est dit!

Album: Unreleased Nightsongs (EP)
Style: Folk
Label: PIAS
Date de sortie: 29/10/2020
Icône Site web, monde, global Gratuit de Wondicon https://www.yaelnaim.fr/
facebook https://www.facebook.com/yael.naim/
Icône Twitter Gratuit de Social icons
Instagram icone https://www.instagram.com/yael_naim_/

3) PLASTIC BERTRAND – L’Expérience humaine

Artiste: Plastic Bertrand

Plastic Bertrand a vendu plus de 20 millions de disques dans le monde et ses chansons sont reprises, sur scène ou sur disques, par des artistes aussi prestigieux que Metallica, Sting, Sonic Youth, The Presidents of the United States, Leyla Kaye (Prince) ou les Red Chili Peppers.

Ses tubes figurent sur la bande originale des films Le Loup de Wall Street (Leonardo di Caprio, Martin Scorsese), Three Kings (George Clooney), Me, Myself and I, Jackass the Movie, Rock’n’Roll (Guillaume Canet), Microbe et Gasoil (Michel Gondry).

Son répertoire cumule près de 40 millions de streams rien que sur Spotify et est toujours écouté partout dans le monde : 400.000 auditeurs mensuels en France, Etats-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Belgique, Suède, Espagne, Australie​

Au-delà de ses succès discographiques, Plastic Bertrand a fidélisé son public grâce à un talent de showman hors-pair qui lui vaut d’être devenu un des piliers de Stars 80 (4,5 millions de spectateurs).Le 10 juillet 2021, il sera l’invité de John Waters (Hairspray) au BB11 Festival d’Oakland (Californie – USA) !

L’Expérience humaine est le 10e album de Plastic Bertrand. Enregistré en français et en anglais au Synsound Studios de Bruxelles avec le mélodiste Alec Mansion et le légendaire Dan Lacksman (Telex) dans l’univers des pionniers de l’électro (Mini Moog, Super Jupiter, Moog modulaire…), “L’Expérience humaine” est un album résolument moderne : des compositions et arrangements Electro-funk dont les textes sonnent comme un appel à plus d’humanité dans un monde désincarné.

Un album qui vaut le détour, preuve s’il en est que l’artiste est loin d’être à court d’inspiration!

 

 

Album:

L’Expérience humaine
Style: Electro
Label: PIAS
Date de sortie: 23/10/2020
Icône Site web, monde, global Gratuit de Wondicon https://www.plasticbertrand.com/
facebook https://www.facebook.com/plasticbertrand/
Icône Twitter Gratuit de Social icons https://twitter.com/PlasticBertrand
Instagram icone https://www.instagram.com/plasticbertrandofficial/

4) HUGO CHASTANET Dix chansons naturelles et sauvages

Artiste: Hugo Chastanet

Bertrand Burgalat présente l’album :

J’ai rencontré Hugo Chastanet il y a 25 ans, au Studio Madeleine, à Bruxelles, où j’ai eu le plaisir de l’enregistrer. Madeleine, malgré son nom, n’était pas un lieu particulièrement proustien : naguère fréquenté par Billy Preston, l’antre de Lou Deprijck était alors principalement consacré au doublage de films pornographiques softs.

Hugo était doux, lui aussi, exactement comme maintenant, talentueux, véritablement aimable. Il ne trichait pas. Son amour des chansons tricotées main était déjà anachronique, aujourd’hui la gentillesse et la beauté constituent la forme la plus pure de révolte, placer un pont ou un La bémol majeur sur Si bémol est un défi à l’ordre établi. 

Après avoir chanté dans les trains de banlieue ou devant des fans de Pascal Obispo, Hugo revient avec cet album pur et dur, sans maquillage, qui met encore plus en lumière l’élégance de ses chansons. Les entrelacs de guitares, son jeu en arpèges ultra précis me font penser à des groupes comme The Lotus Eaters, The Sundays, ou au Genesis de Trespass, mais ce ne sont peut être pas ses sources d’inspiration les plus directes.

De toute façon ses admirations sont revendiquées, ainsi avec cette Marianne de Michel Delpech, et lorsqu’on écoute Tourony, le dernier titre, splendide, on peut imaginer ce que Personne comme toi, Je voulais de l’or ou Ce qu’est devenu le chien peuvent donner avec une autre instrumentation : ces Dix chansons naturelles et sauvages sont universelles. Elles doivent être protégées tel l’isard ou le lynx des Pyrénées, et leur créateur classé à l’Unesco.

Album: Dix chansons naturelles et sauvages
Style: Chanson française
Label: Hot Puma Records
Date de sortie:  10/07/2020
Icône Site web, monde, global Gratuit de Wondicon http://hotpumarecords.com/fr/artistes/hugo-chastanet
facebook https://www.facebook.com/hugo.chastanet
Icône Twitter Gratuit de Social icons https://twitter.com/chastanet_hugo
Instagram icone https://www.instagram.com/hugochastanet/

5) GILLES SERVAT A Cordes Déployées

Artiste: Gilles Servat

Gilles Servat, l’un des chanteurs bretons les plus emblématiques de la scène francophone, se réinvente en quatuor classique avec sa voix grave et timbrée. Avec ses chansons complètement réarrangées pour trio classique, Gilles Servat souhaite surprendre son public et aller vers une nouvelle audience. Il s’agit pour lui d’une aventure inédite : “Si ce n’est pas à mon âge qu’on prend des risques et qu’on se remet en question, c’est quand ? La routine est mortelle pour un artiste”. Il s’offre aujourd’hui un virage poétique, imprégné de liberté, en laissant de côté guitare et batterie pour concevoir une œuvre posée où les textes prennent un nouvel éclairage.

Un album superbe, dans la plus digne tradition de la grande chanson française!

Ce qu’en dit la presse :

Si l’ambiance est douce et intime, l’acoustique maître, le timbre apaisé de la voix ne minore pas un verbe haut et fort. [Ouest France]

La voix de Gilles Servat chaude et chaleureuse retrouve sa vraie raison : nous envelopper d’une émouvante poésie. [Bretagne Actuelle]

Avec une telle enveloppe sonore, les vers de Gilles Servat trouve une seconde jeunesse. L’album y a gagné une une atmosphère acoustique, naturelle. Et cela réchauffe le cœur. [Chant Songs]

Si sa voix est apaisée, bien moins tonitruante que par le passé, les mots ont gardé intacte leur force d’évocation, leur envie de combats. [Nos Enchanteurs]

Album:

A Cordes Déployées

Style: Chanson française
Label: Coop Breizh Musik
Date de sortie: 18/08/2020
Icône Site web, monde, global Gratuit de Wondicon https://www.gillesservat.net/
facebook https://www.facebook.com/pages/category/Artist/Gilles-Servat-Officiel-438064732930538/
Icône Twitter Gratuit de Social icons
Instagram icone

 

6) GAËL FAYE – Lundi Méchant

Artiste: Gaël Faye

GAËL FAYE : «Pour “Lundi Méchant”, mon nouvel album, je souhaitais écrire des textes moins intimes que sur mon précédent album. Je voulais que ce soit suffisamment large pour ne pas systématiquement renvoyé à moi. D’une certaine manière, il y avait une envie de faire disparaître le “je”. Le point de départ de l’album fut la chanson “Chalouper”. La charge nostalgique, venue de la boucle de piano, a été contrebalancée en studio par des sonorités électroniques. Ça correspondait bien à l’image que j’avais de cet album : mélanger sons acoustiques et digitaux, utiliser des phrases entre le rap et le chant, laisser plus d’espace. Ce n’est pas évident pour moi, car j’aime la transe des mots, bombarder les oreilles et le cerveau de l’auditeur avec des images, des idées… On a beaucoup épuré en cours de route. Partout, j’ai recherché plus de musicalité, que mes titres soient plus faciles à chanter pour le public aussi.

En ce qui concerne l’équipe, j’ai travaillé sur cet album avec Guillaume Poncelet qui m’accompagnait déjà sur mon précédent album et qui a une grande culture du jazz et de la soul. J’ai également travaillé avec un artiste nommé Louxor, qui est un formidable geek des machines et dont les influences naviguent entre l’électro et la pop. Nous avons aussi enregistré avec l’anglais Jacob Banks, la canado-haïtienne Mélissa Laveaux, et mon ami chanteur-guitariste rwandais, Samuel Kamanzi. Il y aussi sur cet album une rencontre formidable avec l’artiste et activiste Harry Belafonte. C’est l’un de mes héros absolus et notre rencontre est l’une des plus marquantes de ma vie. J’ai passé une journée chez lui à New York durant laquelle il m’a raconté sa vie auprès de ses ami(e)s: Martin Luther King, James Baldwin, Miriam Makeba, Sidney Poitiers et tant d’autres… J’ai également collaboré avec Christiane Taubira sur l’une des chansons de l’album. Un jour, alors qu’elle venait tout juste de quitter sa fonction de Ministre, je l’ai rencontré et lui ai proposé de mettre un de ses textes en musique. Quelques jours plus tard, je recevais son poème ““.

Le sens de l’expression “Lundi Méchant”: c’est un concept venu de Bujumbura, au Burundi. Les gens sortent en boîtes de nuit le lundi soir, presque comme un pied de nez, en décidant de ne pas attendre le week-end pour s’amuser. Par extension, c’est devenu un symbole de liberté, un refus du monde tel qu’il est régi. On se prouve ainsi qu’on est acteur de sa vie. Le Lundi Méchant, c’est se réapproprier sa vie, ne rien se laisser dicter par les autres. Le lundi, tout est encore possible, je peux même décider de ne pas aller au boulot… C’est d’ailleurs un lundi que j’ai démissionné, après deux ans, d’un job lucratif à la City de Londres pour me lancer dans la musique. C’était un vrai Lundi Méchant, il fallait que je reprenne le contrôle de ma vie, de mon temps.

J’ai commencé à écrire avant de m’intéresser à la lecture. Ce n’est qu’en arrivant en France, à 13 ans, que j’ai commencé à lire, pour comprendre comment les autres s’approprient les mots. J’écrivais des poèmes depuis mes 12 ans, c’était assez mystérieux. Sans doute lié à la peur de la guerre, à l’impossibilité d’échanger avec des adultes. Ils ne nous disaient rien et nous n’osions pas poser de questions. Ils nous répondaient que ça n’était pas nos histoires, alors que l’on assistait à des actes de guerre autour de nous, que la peur était omniprésente. Mes premiers poèmes parlaient de ça : de ma peur de mourir, de perdre mes amis et ma famille. C’était ma façon de m’évader de mon pays. Puis quand je suis arrivé en France, j’ai écrit sur l’impossibilité de m’adapter. J’avais trouvé un moyen de me donner une importance, car j’avais l’impression de ne compter pour rien du tout dans ce monde. J’écris pour garder une trace. Tout disparaît à une vitesse incroyable, la mémoire efface tout. Ma famille a connu des génocides, on a disparu en masse. Des pans entiers d’histoires humaines ont été anéantis. Mon père est français, ma mère est rwandaise mais j’ai grandi avec mon père dans un petit pays d’Afrique Centrale, où être métis n’a pas de réalité : j’étais un petit Blanc. Puis subitement en France je suis devenu Noir. C’est sans doute à cause de ce sentiment de me sentir perpétuellement à la marge que je me suis bâti sur l’écriture.

Le succès du livre m’a pris par surprise : rien qu’en France, il s’en est vendu plus d’un million d’exemplaires et le livre a été traduit dans une quarantaine de langues à travers le monde. Pourtant, l’Afrique n’est pas un sujet qui intéresse généralement. Mon roman “Petit Pays” est désormais étudié dans les écoles. Il y a une forme d’ironie dans cette situation car je me souviens à quel point mes histoires du Burundi n’intéressaient pas mes cama-rades de classe lorsque je suis arrivé en France. Même si je parle de moi, je fais en sorte que les expériences soient assimilables par tous. “Petit Pays”, ce n’est pas un journal intime, c’est un roman, je dépasse ma vie. Je n’aurais jamais pensé qu’une histoire qui se déroule au Burundi puisse recevoir un tel écho, devenir un film. Travailler sur le scénario du film, dirigé par Eric Barbier, a renforcé mon envie de raconter des histoires. Ça m’a donné envie d’écrire pour le cinéma. Et puis bien sûr de continuer à écrire des romans !»

Album:

Lundi Méchant

Style: Chanson française à tendance électro
Label: PIAS
Date de sortie: 06/11/2020
Icône Site web, monde, global Gratuit de Wondicon http://www.gaelfaye.com/
facebook https://www.facebook.com/Gaelfaye
Icône Twitter Gratuit de Social icons https://twitter.com/gaelfaye
Instagram icone https://www.instagram.com/gaelfaye/

 

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :