ANDREEL – Mr Bizarre

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Andréel est un chanteur discret tout autant que séduisant. Il faut fouiller le Net dans les moindres détails pour trouver des informations sur ce garçon dont les huit albums de chanson française sont inconnus au bataillon sur la plupart des sites consacrés à la musique. Absent de Rate Your Music, un seul album répertorié sur Discogs : on ne peut pas dire qu’Andréel est le plus adulé des artistes français. Notre monde serait-il devenu allergique au talent ? Car c’est bien de talent dont il s’agit ici. Andréel écrit des textes de haute volée, exprime en chansons des sentiments et des visions de la vie, scrute le monde avec suspicion mais parvient à en décrire les avanies avec tact et subtilité.

Avec lui, il n’est pas question de dénoncer la méchanceté du monde avec la colère aboyeuse et grossière du rap ; pas question de parler d’amour avec vulgarité ou niaiserie ; pas question de faire de la poésie de bazar ou de la musique d’ascenseur. Andréel est une sorte de survivant de synthèse de la grande époque de Gainsbourg, Ferré, Brel, Brassens ou Aznavour. Il n’a pas connu cette ère dorée mais il la reconstitue avec une authenticité captivante.

L’homme en est donc à un huitième album dans une carrière débutée il y a une vingtaine d’années. Son site officiel contient quand même une liste complète de sa discographie et on ne va pas se priver de la citer afin que chacun puisse partir en explorer les arcanes ʺLigne 2ʺ (2003), ʺUn homme d’intérieurʺ (2015), ʺMon œil !ʺ (2008), ʺÉtrange animalʺ (2015), ʺQue du feuʺ (2017), ʺL’étrangèreʺ (2019), ʺTu m’apprendsʺ (2021) et ʺMr Bizarreʺ (2022). Il serait effectivement temps que les gens de goût soulèvent un sourcil et jettent une oreille plus que complaisante sur ce troubadour délicat et suave, qui dissimule cependant quelques oursins dans des mouchoirs de soie, avec des paroles interrogatives sur la bonne marche de notre monde moderne. Mais Andréel est aussi un poète délicat et aérien qui parle d’amour avec finesse et pudeur. Et tout cela fait un bien fou.

Sur son nouvel album, Andréel célèbre la femme, avec des collaborations impliquant des artistes du beau sexe, comme Isild Le Bosco, Agathe Bonitzer ou Gabi Hartmann qui l’accompagnent à l’écriture ou au micro sur quelques chansons. Il met également en lice une équipe composée de Sébastien Lovato aux claviers, Nicolas Parent aux guitares, Elaine Beaumont à la contrebasse, David Eleouet à la batterie et Florence Kraus au saxophone, qui contribuent à créer d’incomparables ambiances convoquant le fantôme de Serge Gainsbourg (ʺLa saxophonisteʺ, ʺVotre boucheʺ) ou nous emmenant sur les rives du Brésil (ʺMonsieur Bizarreʺ et sa bossa nova). D’autres moments cristallins viennent faire briller cet album, quand l’amour et la poésie s’invitent sur ʺSans toiʺ, ʺQuelle magie de vivreʺ (avec Agathe Bonitzer), ʺOù l’on s’est rencontrésʺ. Et parfois aussi, un peu de politique vient réveiller les consciences et ramener au réel (ʺMarianneʺ, qui parle de la France et où le nom d’Eric Zemmour est cité).

Il serait vraiment temps de se rappeler que la chanson française de qualité n’est pas complètement morte. Les âmes de Claude Nougaro, Henri Salvador, Georges Moustaki et des autres grands peuvent dormir en paix. Il y a un petit souffle qui respire sous la tonne de médiocrité qui envahit nos radios ou la musique des supermarchés et qui pourrait un jour finir par renverser cette funeste tendance. Andréel est un de ces derniers résistants ayant choisi le style et la tenue pour défendre les beaux textes chantés. Gloire lui soit rendue et surtout, écoutez-le !

Le groupe :

Andréel (chant et guitare)
Nicolas Parent (guitare)
Elaine Beaumont (contrebasse)
David Eleouet (batterie)
Florence Kraus (saxophone)
Gabi Hartmann (chant)

L’album :

ʺMonsieur Bizarreʺ (4:08)
ʺMarianneʺ (3:15)
ʺSans toiʺ (4:48)
ʺJeune et ivreʺ (4:08)
ʺQuelle magie de vivreʺ (3:40)
ʺLa saxophonisteʺ (3:08)
ʺOù l’on s’est rencontrésʺ (3:49)
ʺCe n’est pas graveʺ (4:31)
ʺTêtes de consʺ (2:26)
ʺVotre boucheʺ (3:39)

https://www.andreel.com/
https://www.facebook.com/andreelvirtuel/

Pays: FR
Station Anvers
Sortie: 2022/03/18

Laisser un commentaire

Music In Belgium