CRYSTAL PALACE – Still There

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Quelle gageure pour votre serviteur de devoir analyser objectivement un album de l’imposant label allemand Progressive Promotion Records de mon ami Oliver Wenzler d’autant plus que, il s’agit ici du nouvel opus du groupe berlinois bien connu sur la scène progressive allemande Crystal Palace ! Une pièce maîtresse de cette grande école teutonne qui sévit depuis le milieu des années 90 avec près de 8 albums à son actif avec ici, un concept-album basé sur des faits dramatiques survenus dans la vie de Yenz, le bassiste/chanteur/compositeur du groupe donc, prenons si vous le voulez bien le respect nécessaire à la découverte de ce nouveau jalon essentiel il me semble du groupe.

C’est donc avec attention et sérieux que j’entame l’analyse et l’écoute de ce concept avec évidemment une ouverture par le biais d’une ambiance atmosphérique et aérienne très réussie, portant une narration chargée de sens et de réflexion perpétuant ce côté ambient de la musique avec un gros travail au niveau des claviers. Puis le rock-progressif de Crystal Palace se met alors en place, un néo-progressif où la guitare de Nils s’accorde à merveille avec les claviers de Frank ajoutons à cela le chant de Yenz et l’architecture rythmique déposée par Tom, le tout offrant une première longue composition (près de 9 minutes) élaborée offrant une vision très moderne du progressif à travers les nombreuses effluves de synthés.

On poursuit avec un nouvel épique de près de 10 minutes avec toujours cette musique complexe et fouillée qui fait honneur à la scène progressive internationale et qui, correspond parfaitement avec la philosophie du label PPR de proposer de grands albums et, c’est bel et bien le cas car après seulement l’intro et deux morceaux on est déjà sût d’être sur du lourd ! Attention le terme est ici utilisé au sens noble pour bien faire comprendre à nos lecteurs et notre auditoire nous suivant sur les réseaux sociaux que, il s’agit d’un tout grand concept avec à la fois des épiques et des morceaux plus courts et prévus je suppose à être de futurs singles mais ce qui est sûr, c’est que pour les deux types de composition on retrouve cette même volonté de construire du beau et de l’élaboré !

Un album concept où l’on écoute de bout de bout sans marquer d’arrêt et ce, grâce à une grande symbiose entre les compositions mais aussi parce que, l’intensité et surtout le niveau restent constants du début à la fin ! En fait j’avoue avoir la chance de pouvoir découvrir tout l’opus puisque je l’écoute tout entier en écrivant cette chronique ce qui me permet, d’en apprécier les moindres accords ou moindres paroles décrivant des évènements réels ayant touchés de plein, fouet l’un des musiciens !

C’est d’ailleurs pour cela que je mets un point d’honneur à analyser avec le plus grand sérieux et la plus grande objectivité cet album mais force est de constater que, ce dernier est véritablement excellent et démontre une véritable maturité acquise pour les quatre musiciens du groupe qui ici, atteignent leur meilleur niveau pour ce qui est le l’écriture et de la composition !

Mais il est grand temps de conclure en admettant sans conteste que ce nouvel album du groupe progressif allemand Crystal Palace est un véritable chef d’œuvre, une pièce maitresse du néo-progressif allemand qu’il vous faudra découvrir et surtout acquérir d’autant plus, qu’il s’est construit sur un morceau de vie de l’un des concepteurs. Un indispensable !

Line-up:
Yenz (basse et chant)
Frank Köhler (claviers)
Tom Ronney (batterie)
Nils Conrad (guitares)

Home

Pays: DE
Progressive Promotion Records PPRCD104
Sortie: 2022/05/21

https://www.facebook.com/profile.php?id=100063605170593

https://www.facebook.com/Progressive-Promotion-Records-106620749394991

Laisser un commentaire

Music In Belgium