DEFECAL OF GERBE – Mothershit

1 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Ils ont tenu parole. Les hommes de Defecal Of Gerbe, le plus grand groupe français de grindcore de tout l’étang, viennent de commettre leur premier album. Les promesses de faire ce premier album – poétiquement appelé ʺMothershitʺ avec une pochette inspirée du best of ʺMothershipʺ de Led Zeppelin – avaient été proférées à l’occasion de la parution de la compilation ʺDiscolocauste 2005-2018 – The full sh*t so farʺ en 2018. A cette époque, Dave ʺHourmentʺ Chaigne (guitare et bruits de gorge), Mike ʺRon Maidenʺ Chaigne (basse et cris de truie) et Hervé ʺTo Heavenʺ Motté (destruction de baguettes et de fûts) exposaient le fruit de toutes ces années de patient travail de compositions de chansons fines et guillerettes, d’écriture raffinée et sensible, d’enregistrement de morceaux dans des conditions techniques dignes de la salle Pleyel et d’expressions de vues philosophiques d’une imprenable sagesse. Nous avions pu découvrir avec émoi des pièces musicales grandissimes ayant pour titres ʺAss of pedʺ, ʺOnce upon the crotteʺ, ʺSublime inspecteur Derrick decompositionʺ, ʺRègles in bloodʺ, ʺLeffe for deadʺ, ʺIn-trouduc-fionʺ, ʺCamembert nécrophileʺ, ʺDiarrhée mousseuseʺ ou ʺOrgasmic abortionʺ.

Nous étions donc fin prêts à recevoir l’enseignement de ce nouvel album, tout excités à l’idée de découvrir de nouveaux morceaux. Mais hélas, ce nouvel album ʺMothershitʺ reprend une immense majorité de titres figurant déjà sur la compilation ʺDiscolocausteʺ, si bien que le plaisir de la découverte se trouve considérablement limité. A cinq nouveaux titres, en fait, mais qui rejoignent totalement l’esprit musical des morceaux déjà connus. On pourra ainsi faire connaissance avec ʺSympathy for the débileʺ, ʺDiscolocausteʺ, ʺBeheaded kamikazeʺ, ʺAdolphe Lundgrenʺ et ʺLa sono el’ claqueʺ. Il s’avère que la plupart du temps, ces nouveaux morceaux sont un peu plus longs que les anciens, ce qui dénote une évolution musicale évidente de Defecal Of Gerbe, qui se laisse aller à des durées de morceaux qui avoisinent maintenant les trois minutes, voire les dépasse. A quand un opéra-rock de six minutes vingt-cinq secondes pour Defecal Of Gerbe? Toute la presse internationale s’interroge.

Donc, si les plus sages d’entre vous ont déjà mis la main sur la compilation ʺDiscolocausteʺ, ne vous fatiguez pas trop à rechercher ce nouvel album. Mais si, jeunes fous, vous avez tardé à suivre mes conseils sur la chronique précédente et que vous n’avez encore rien de Defecal of Gerbe, procurez-vous donc ce ʺMothershitʺ qui, avec ses 17 morceaux, fait un point complet sur l’œuvre de ce groupe depuis les 14 dernières années. Vous pourrez donc utiliser ce disque pour disperser des manifs de gilets jaunes en le jouant à plein volume, ou alors il sera aussi très utile pour pousser votre belle-mère, votre chef de service ou votre contrôleur des impôts au suicide. Comme dit le proverbe, ʺIl y a toujours quelque chose à faire avec un album de Defecal Of Gerbeʺ.

Pays: FR
Xenokorp
Sortie: 2019/01/18

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!