DRAGON RAPIDE – Mumbo Jumbo

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Nous retrouvons avec un plaisir non dissimulé les hommes de Dragon Rapide, qui nous avaient déjà livré un formidable premier album ʺSee the big pictureʺ, en 2018. Jimmy Brou (guitare et chant), Sylvain Dechet (basse et chant) et Pierre–Olivier Gustave (batterie, trompette), reviennent avec de nouvelles chansons, de nouvelles idées, un nouveau concept mais restent toujours aussi attachants dans leur façon de trousser un rock indépendant jamais dépourvu de charme.

Depuis 2018, un peu d’eau a coulé sous les ponts, un virus s’est invité dans le monde entier et notre trio a eu l’occasion de penser de nouvelles compositions qui diffèrent quelque peu du style régnant sur le premier album. Il faut dire que ʺSee the big pictureʺ était le disque des morceaux écrits aux tout débuts du groupe, ceux qui étaient interprétés encore et encore sur scène, ceux qui ont pénétré jusqu’à la moelle l’inconscient collectif des musiciens qui suintent de ses premiers titres exprimant leurs préoccupations les plus urgentes et des influences mûries de longue date. Avec ʺMambo jumboʺ, Dragon Rapide a composé de nouveaux titres, justement dans la perspective d’un album. Il y a donc plus de réflexion, plus de cérébral empiétant sur la spontanéité pure. Également, le groupe a voulu se renouveler un peu en visitant d’autres aspects des années 90 qui lui servent toujours de ciment idéologique.

Ici, ʺMumbo jumboʺ est davantage un voyage dans le côté Britpop des Nineties, avec des chansons plus réfléchies, moins explosives mais toujours habitées par une sincérité touchante. Dragon Rapide a cherché à conserver la simplicité des débuts, avec un passage dans un studio pas trop sophistiqué, sous la main de l’ami Olivier Perez (du groupe Garciaphone) qui a enregistré et produit l’album.

On parlait de Britpop et ce sont justement des sonorités Travis ou du Teenage Fan Club qui viennent à l’esprit quand on découvre les morceaux de cet album, garni de belles harmonies vocales, de mélodies multicolores et printanières, laissant paraître une certaine insouciance. Une belle basse caoutchouteuse introduit ʺTalk to me don’t talk to meʺ, petite perle adolescente qui donne le diapason de cet album, ensoleillé et nonchalant. ʺYour scareʺ suit le même chemin, avec son filigrane Pixies et sa petite patte psychédélique. On ne fait pas que se balancer dans le hamac avec les doigts de pied en éventail sur ʺMumbo jumboʺ car quelques morceaux un peu plus nerveux viennent nous chatouiller les oreilles, comme ʺGhostʺ, ʺSummer is goneʺ ou ʺThe rock bottomʺ. Sur ʺFull Moon odyssey part 2ʺ, Dragon Rapide reprend le cours de la chanson ʺOdysseyʺ, du premier album, qui parlait du voyage du vaisseau de la mission Apollo XIII vers la Lune. On ne sait pas si ʺLost in spaceʺ est la suite logique de cette chanson mais toujours est-il que cette dernière est également un moment cristallin pour les guitares et les chœurs, prélude sympathique à une fin d’album qui maintient à haut niveau la cohérence de l’ensemble, avec une dernière salve aurifère composée de ʺA-OKʺ aux suavités garage rock, d’un ʺTime after timeʺ rassurant et d’un ʺThis someoneʺ dansant et insouciant.

C’est encore une réussite signée Dragon Rapide, dans une approche légèrement différente du précèdent album mais toujours révélatrice du talent qu’a ce groupe à composer des chansons solides et fortement liées les unes aux autres. Vivement la suite !

Le groupe :

Jimmy Brou (guitare et chant)
Sylvain Dechet (basse et chant)
Pierre–Olivier Gustave (batterie, trompette)

L’album :

ʺTalk To Me Don’t Talk to Meʺ (04:27)
ʺYour Scareʺ (02:52)
ʺGhostʺ (03:10)
ʺSummer is Goneʺ (02:14)
ʺSecond Line Paradeʺ (03:04)
ʺThe Rock Bottomʺ (03:28)
ʺFull Moon Odissey part 2ʺ (02:10)
ʺBlack Dogʺ (03:31)
ʺLost in Spaceʺ (03:05)
ʺA-OKʺ (01:44)
ʺTime After Timeʺ (03:11)
ʺThis Someoneʺ (02:56)

https://lepopclubrecords.bandcamp.com/album/pcr054-mumbo-jumbo-lp
https://www.facebook.com/dragonrapidemusic

Pays: FR
Le Pop Club Records/ Atypeek Music/ Ganache Records
Sortie: 2021/09/15

Laisser un commentaire

Music In Belgium